Des archéologues ont découvert les vestiges d’une ancienne cité datant de la dynastie Shang (1600-1046 av. J.-C.) dans la province chinoise du Henan.

Selon l’agence de presse chinoise Xinhua, le site, situé dans le village de Taojiaying, dans la ville d’Anyang, couvre une superficie de 560 mètres de long et de 330 mètres de large.

Les archéologues ont découvert 27 sépultures et 172 objets divers sur le site, dont des pièces de bronze, des armes et des outils, ainsi que de la poterie, du jade et des objets fabriqués à base d’os.

En plus de la zone funéraire, une zone résidentielle et de production avec des fours, des puits et des fosses ont aussi été découvert.

« D’après la disposition du site et les objets découverts, il s’agissait d’une importante cité de la dynastie Shang », a déclaré Kong Deming, directeur de l’Institut des vestiges culturels et de l’archéologie d’Anyang, cité par Xinhua.

Ce dernier a souligné que la découverte est importante pour les études archéologiques portant sur la culture de la dynastie Shang.

Légende de l’image de Une : Vase rituel zun en forme de rhinocéros, attestant de la présence de cet animal dans la Chine des Shang.