Des travaux archéologiques réalisés à Pékin ont permis de découvrir environ 5.000 reliques culturelles dans le grand Pékin en 2021, a indiqué la Fondation Heritage.

Au total, 120 projets de fouilles archéologiques, couvrant une superficie de 116.000 mètres carrés, ont été réalisés dans la ville l’année dernière, a indiqué Liu Hongchang, Porte-parole de la Fondation.

Ancienne capitale impériale de renommée mondiale, Pékin possède de très nombreuses richesses du patrimoine historique et culturel. La ville compte sept sites du patrimoine culturel mondial, 3.840 reliques culturelles immobilières et 5,01 millions de reliques culturelles mobiles.

L’axe central de Pékin, qui est relié par de nombreux vestiges culturels dans le vieux Pékin (lao beijing), est désormais candidat au statut de patrimoine mondial de l’UNESCO. La Chine, un pays dépositaire d’une histoire millénaire, ne cesse de réaliser des découvertes importantes sur son histoire et son évolution.

Lire aussi : Découverte des vestiges d’une cité de la dynastie Shang

En 2021, des archéologues ont réalisé d’importantes découvertes sur le site de Sanxingdui. Situé à Guanghan dans la province du Sichuan, ce site abrite des ruines datées de 3.000 ans et est considéré comme l’une des plus importantes découvertes archéologiques du siècle.

Lire aussi : Xi Jinping prône une « archéologie à la chinoise »

Au milieu des ruines vieilles de 3.000 ans, les archéologues ont découvert plus de 500 reliques qui mettent en évidence les rituels de la civilisation chinoise qui régnait dans cette partie du monde.