Considéré comme le plus togolais des chinois, Liu Yuxi, ambassadeur de la République populaire de Chine est arrivé au terme de 4 années de mission au Togo.

Qualifié d’ultra-dynamique, certains médias ont évoqué un homme engagé, ayant donné un coup d’accélérateur à la coopération bilatérale. Lors d’un déjeuner d’adieu, le 17 juin, Robert Dussey, ministre des affaires étrangères a salué «l’excellent travail» accompli pour consolider et dynamiser la coopération bilatérale.

Ce dernier a participé à la réalisation de plusieurs grands projets, comme la construction du nouveau parlement, co-financé par l’Eximbank de Chine et l’Etat togolais ; la modernisation de l’aéroport de Lomé ; les travaux du grand contournement de Lomé ou encore la rénovation du stade de Kégué qui est en cours.

Dans une interview au RepublicOfTogo, Liu Yuxi a cité de son côté «la nouvelle aérogare, le grand contournement de Lomé, ceux d’Alédjo et de Défalé dans le Nord, la construction d’un centre de distribution d’électricité à Sokodé et dans le Sud du pays, le déploiement de l’énergie solaire, le lycée de Tokoin, le projet e-gouvernement, le déploiement de la fibre optique».

D’autres projets sont en cours comme «la modernisation des équipements de production de la TVT, la phase 2 du grand contournement, les travaux de rénovation de l’aéroport de Niamtougou. Dans le domaine de l’éducation, de plus en plus de jeunes Togolais vont compléter leurs études en Chine».

Il a expliqué que «c’est la carrière diplomatique qui l’impose. Mais c’est vrai que j’éprouve des regrets de quitter le Togo, un pays que j’aime profondément dans lequel j’ai passé plus de 4 ans».

Liu Yuxi a expliqué que «la coopération entre nos deux pays est très fructueuse et une longue et les nombreuses réalisations l’attestent. Je suis convaincu que mon successeur prendra le relais de manière aussi efficace».