lundi, mai 20

Étiquette : géopolitique

Le G7 uni face à la Chine
MONDE

Le G7 uni face à la Chine

Les chefs de la diplomatie des pays du G7 ont présenté le 17 avril un front uni face à la Chine, rejetant toute différence de position concernant le géant asiatique. Réunis à Karuizawa, au Japon, les ministres des Affaires étrangères des grands pays industrialisés ont échangé durant un long moment sur la montée en puissance de la Chine. Les pays du Groupe des 7 (France, Japon, Etats-Unis, Canada, Allemagne, Italie, Royaume-Uni), présidé par le Japon, avait clairement affiché leurs position lors d'un dîner à huis clos le 16 avril durant lequel ils ont échangé sur la Chine et la Corée du Nord. Les ministres ont condamné les récents tirs de missiles nord-coréens et réaffirmé "la forte détermination du G7 de n'accepter aucune tentative de changer le statu quo par la force", selon un c...
Premier voyage brésilien et première mission du Brésil en Chine
CULTURE, Livres

Premier voyage brésilien et première mission du Brésil en Chine

Le livre sur le premier voyage autour du monde d'un navire et d'un équipage brésiliens et sur les coulisses de la première mission diplomatique brésilienne en Chine, événements qui se sont déroulés entre 1879 et 1883, est maintenant disponible. Selon le communiqué de presse de la maison d'édition "Dois Por Quatro", il s'agit de l'exploit d'un voyage aussi risqué de la marine brésilienne avec 197 hommes - 22 officiers, 126 marins impériaux, 15 chauffeurs et 21 soldats de la marine. De nombreux marins se sont retrouvés fauchés par des maladies comme le béribéri. Certains ont déserté et d'autres n'ont pas pu revenir avec la garnison, car ils sont restés hospitalisés. Le tour du monde a duré 430 jours, dont 268 en voyage et 162 dans les ports, et a été commandé par le capitaine de frégat...
« Chine résiliente »
COIN DES IDEES, Project Syndicate

« Chine résiliente »

De Project Syndicate, par Andrew Sheng et Xiao Geng - L'instabilité est la nouvelle norme mondiale. De l'invasion de l'Ukraine par la Russie aux tensions dans le détroit de Taiwan en passant par la pandémie de Covid-19 et le changement climatique, les défis auxquels le monde est confronté sont aussi variés que volatils. Mais, malgré leur nature transnationale, le renforcement de la résilience à leur égard doit se faire, avant tout, dans les limites des États-nations. Certes, une coopération multilatérale efficace a un rôle important à jouer. Mais l'intensification des rivalités géopolitiques limite son potentiel. De plus, même si les pays travaillaient ensemble, leur capacité à faire face aux tendances et déséquilibres mondiaux et régionaux déstabilisants dépendrait en grande partie du ...
« Le petit lexique des bons côtés de la pandémie de COVID »
COIN DES IDEES, Project Syndicate, Tribunes - Analyses

« Le petit lexique des bons côtés de la pandémie de COVID »

De Project Syndicate, par Mohamed A. El-Erian - Les tragédies humaines et les énormes perturbations économiques causées par la COVID-19 mobilisent à juste titre l'attention du public et des décideurs politiques depuis plus de six mois, comme elles ne manqueront pas de continuer à le faire. Mais dans notre gestion de la crise immédiate, nous ne devons pas pour autant perdre de vue les opportunités. La citation rebattue selon laquelle il faut savoir profiter d'une crise n'a jamais été autant d'actualité. Pour les entreprises, les pouvoirs publics, les ménages et les institutions multilatérales qui traversent cette période troublante, la tâche fondamentale reste identique : surmonter les perturbations provoquées par une pandémie de manière à mettre également l'accent sur bons côtés de la c...
Oby Ezekwesili lance l’appel #ChinaMustPay
Tribunes - Analyses

Oby Ezekwesili lance l’appel #ChinaMustPay

Oby Ezekwesili, cofondatrice de Transparency International, et ancienne vice-présidente nigériane de la Banque mondiale a lancé l’appel #ChinaMustPay le 16 avril dans une longue tribune publiée dans le Washington Post. Cette dernière a estimé que la Chine devrait payer les pays africains pour les dommages causés par la pandémie de coronavirus. Dans sa tribune, elle explique que "malheureusement et injustement, mon pays, le Nigeria, est l’un des 54 pays africains qui luttent suite à l’échec de la Chine à assumer la responsabilité d’une pandémie qui aurait pu être facilement contenue et localisée". La cofondatrice de Transparency International écrit : "étant donné que Pékin n’a pas adhéré à la transparence scientifique et de la recherche de base dans les premiers jours critiques de l’é...
Les Italiens préfèrent Beijing à Bruxelles
2019-nCoV, Europe, Santé

Les Italiens préfèrent Beijing à Bruxelles

Durement touchée par la pandémie de Covid-19, l'Italie s'est sentie abandonnée par les pays de l’UE malgré ces appels à l'aide, alors que seule la Chine a répondu positivement. Selon un sondage mené localement par SWG du 20 mars au 12 avril, 52% des Italiens considèrent la Chine comme un pays ami, soit une augmentation de 42% par rapport à l'année dernière. La Russie, avec un taux de soutien de 32%, est deuxième sur la liste des pays amis. Les États-Unis sont troisièmes après une baisse de 12%, s'établissant désormais à 17%. En ce qui concerne le pays avec lequel l'Italie devrait renforcer ses liens à l'avenir, 36% des Italiens ont choisi la Chine, tandis que 30% ont choisi les États-Unis. Lorsque l'épidémie a éclaté en Italie, la Chine a envoyé plus de 31 tonnes de fournitures...
Li Keqiang propose une chaîne industrielle régionale
Asie/Pacifique, MONDE

Li Keqiang propose une chaîne industrielle régionale

Le Premier ministre, Li Keqiang, a proposé le 14 avril d'ouvrir une "voie rapide" pour les personnes essentielles en visite d'urgence dans les domaines du commerce, de la logistique, de la production et des services technologiques au sein de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN), de la Chine, du Japon et de la République de Corée. Ce dernier a fait ces remarques à l'occasion d'un sommet spécial entre l'ASEAN, la Chine, le Japon et la République de Corée (ASEAN plus trois, ou APT) sur l'épidémie de COVID-19 par liaison vidéo. Selon lui, il est important de mettre l'accent sur "le renforcement de la conscience d'une communauté de destin pour l'humanité afin d'obtenir une victoire précoce dans la guerre contre le COVID-19 en Asie de l'Est". Alors que le virus se propage...
L’ambassade de Chine en France clarifie sa position
Europe, MONDE

L’ambassade de Chine en France clarifie sa position

En plus de la tribune de l'ambassadeur de Chine en France, les services diplomatiques chinois ont publié les propos de Zhao Lijian, lors de sa conférence de presse qui a eu lieu la veille de la convocation de Lu Shaye. Ainsi, le ministère chinois des affaires étrangères a assuré que "la Chine n'a jamais déclaré que la réponse de la France à la pandémie de COVID-19 était inadéquate", clarifiant ainsi les commentaires de l'ambassade de Chine en France, dont il a dit qu’elles étaient une réponse opportune aux fausses accusations concernant la Chine et sa coopération avec la France". Selon Zhao Lijian, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, "certains pays, médias et politiciens occidentaux ont récemment diffusé de fausses informations, stigmatisé la Chine et fait ...
Les Etats-Unis détrônés par la Chine sur les brevets
Amériques, Chine-Etats-Unis, SCI/TECH

Les Etats-Unis détrônés par la Chine sur les brevets

Les demandes internationales de brevets ont augmenté de 5,2% l’an passé. Hua­wei Technologies, avec 4411 demandes publiées, domine pour la troisième année consécutive le classement mondial. La Chine est devenue en 2019 le principal déposant de demandes internationales de brevets, selon l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (Ompi). Le pays a ainsi mis fin au règne des États-Unis (57.840 demandes en 2019), qui dominaient le classement chaque année depuis la création du traité de coopération en matière de brevets de l’Ompi, en 1978. A lire aussi : Demande de brevets européens: la Chine bien placé «En 1999, l’Ompi recevait 276 demandes en provenance de la Chine, contre 58 990 en 2019», a indiqué le directeur général de l’organisation, Francis Gurry, dans un communiqué...
Le conflit diplomatique entre le Brésil et la Chine s’intensifie
Amériques, MONDE

Le conflit diplomatique entre le Brésil et la Chine s’intensifie

Le ministre de l'Éducation a accusé les fabricants chinois de matériel médical de profiter de la pandémie de coronavirus. Une déclaration qui s'ajoute aux attaques contre la Chine par les membres du cercle restreint du président brésilien, Jair Bolsonaro. Ces prises de position ont de nouveau détérioré les relations diplomatiques entre la Chine et le Brésil. Le ministre brésilien de l'Éducation, Abraham Weintraub, a suggéré dans un message sur Twitter, qu'il a ensuite supprimé dimanche, que la maladie aiderait la Chine à "dominer le monde". Ce dernier a fait référence à un personnage de dessin animé avec un trouble de la parole pour se moquer des accents chinois. L'ambassade de Chine au Brésil a dénoncé le 6 avril le ministre dans un communiqué. Cette dernière a déjà fait face aux...
« Donald Trump fait le jeu de la Chine »
Tribunes - Analyses

« Donald Trump fait le jeu de la Chine »

De Project Syndicate - par Vali Nasr - Alors que la pandémie affecte toute la planète, menaçant la vie et les ressources de millions de personnes, le président Trump cherche à prendre le dessus sur la Chine. Mais ce n'est pas son obsession de remporter cette compétition entre grandes puissances (ainsi qu'on le voit avec son insistance mesquine à baptiser le Covid-19 Virus chinois ou Virus de Wuhan) qui permettra aux USA de sortir vainqueur. Personne ne doute que le Covid-19 est apparu pour la première fois en Chine. Personne ne conteste que les bureaucrates chinois ont eu tort dans les premiers temps de censurer les informations qui s'y rapportaient, plutôt que de prendre des mesures sur le champ pour limiter l'épidémie. Mais pour presque tout le monde, ce qui compte n'est pas tant où e...
Taipei Act promulgué par le président Donald Trump
TAIWAN

Taipei Act promulgué par le président Donald Trump

Le président américain Donald Trump a promulgué le 26 mars la Loi sur l’Initiative de protection internationale et de renforcement des alliés de Taïwan (Taipei Act) de 2019. Pour la dirigeante Tsai Ing-wen voit dans cette promulgation «un témoignage de l’amitié et du soutien mutuel Taïwan-Etats-Unis alors que nous travaillons ensemble pour faire face aux menaces globales pesant sur la santé humaine et sur nos valeurs démocratiques partagées». Déposé par le sénateur Cory Gardner, le texte vise à défendre la participation de Taïwan sous le statut d’observateur aux organisations internationales. Il incite les dirigeants et représentants américains à user de leur influence pour atteindre cet objectif. Le texte a été adopté à l’unanimité par le Sénat le 11 mars, une semaine après un vo...
Sentiment américain d’«unipôle» et le réveil de la Chine, qui change toutes les règles du jeu.
Tribunes - Analyses

Sentiment américain d’«unipôle» et le réveil de la Chine, qui change toutes les règles du jeu.

Depuis la fin de la guerre froide en 1989, les États Unis d’Amérique règnent en super puissant sur le monde, ils dominent les relations internationales, ils se sont offert le titre « Unipôle », une sorte des gendarmes du monde. N.B. Cet adjectif « unipolaire » décrit quelque chose qui a un seul pôle, en terme simple un seul côté. Les spécialistes des relations internationales ont longtemps défini l’uni-polarisme comme le fait qu’un État se donne le pouvoir de s’approprier une part importante des ressources des autres États, ressources pourtant prévues par ces États pour atteindre leurs objectifs de développement. À cette capacité de s’offrir tout ce qu’il veut dans ses rapports avec les autres États, « l’unipôle » doit répondre à certains critères. Il doit exceller dans tous l...
Critiques européennes des initiatives chinoises
2019-nCoV, Europe, MONDE

Critiques européennes des initiatives chinoises

Des responsables européens ne cachent plus leur irritation face à la Chine accusée d’avancer ses pions géopolitiques sous couvert de générosité et de diplomatie sanitaire dans la crise de la COVID-19. Le 24 mars, Josep Borrell, chef de la diplomatie européenne, s'est agacé de la "bataille mondiale des narratifs" et "des luttes d'influence" en cours via la "distorsion" des faits et la "politique de générosité". Il rappelait que s'il y a aujourd'hui "des tentatives pour discréditer" l'Europe, en janvier, la crise n'était que chinoise, localisée dans le Hubei, "aggravée par la dissimulation d'informations cruciales par les responsables du parti (communiste) chinois", et que l'Europe était venue à son aide, comme la Chine le fait aujourd'hui en retour. La Chine fait aussi "agressiveme...
Les pays doivent unir leurs forces pour protéger l’économie mondiale
ECONOMIE, MONDE

Les pays doivent unir leurs forces pour protéger l’économie mondiale

Le président Xi Jinping a déclaré que les pays devraient unir leurs forces pour empêcher le monde d'entrer en récession en raison de l'épidémie de coronavirus, d'après l'agence de presse, Reuters. "L'épidémie a frappé la production et la demande mondiales de toutes les manières, et les pays doivent tirer parti et coordonner leurs politiques macroéconomiques et empêcher l'économie mondiale de tomber en récession", a déclaré le président chinois lors du sommet extraordinaire des dirigeants mondiaux du G20 sur le COVID. «Les politiques budgétaires et monétaires doivent être mises en œuvre efficacement, la coordination des réglementations financières doit être renforcée et (les pays) doivent travailler ensemble pour préserver la stabilité de la chaîne d'approvisionnement industrielle mon...
L’axe Chine-Malaisie consolidé
Asie/Pacifique, MONDE

L’axe Chine-Malaisie consolidé

Le Premier ministre Li Keqiang s'est dit "impatient" de travailler avec son homologue malaisien, Tan Sri Muhyiddin Yassin, pour une plus grande relation bilatérale Chine-Malaisie. Selon le journal malaisien Sin Chew Daily, Li Keqiang a félicité Tan Sri Muhyiddin Yassin pour sa nommination comme Premier ministre, lors d'un appel téléphonique le 9 mars. Dans son message, Li Keqiang a déclaré que la Chine et la Malaisie étaient de "bons amis, voisins et des partenaires importants depuis longtemps, assurant une bonne dynamique de développement au fil des ans". Par conséquent, ce dernier s'attend avec intérêt de travailler avec Tan Sri Muhyiddin Yassin, afin de renforcer le partenariat global et stratégique Chine-Malaisie, y compris en obtenant de meilleurs résultats dans la coopératio...
Beijing refuse les négociations Chine-Etats-Unis-Russie sur le contrôle des armes
Asie/Pacifique, Chine-Etats-Unis, MONDE

Beijing refuse les négociations Chine-Etats-Unis-Russie sur le contrôle des armes

"La Chine n'a pas l'intention de participer aux soi-disant négociations trilatérales Chine-Etats-Unis-Russie sur le contrôle des armements", a déclaré Zhao Lijian, porte-parole du ministère des affaires étrangères. En janvier, les États-Unis avaient indiqué vouloir inclure la Chine dans le cadre des discussions qu’ils mènent avec la Russie sur les armes nucléaires. «Étant donné que le stock (d’armes nucléaires) de la Chine devrait doubler au cours des 10 prochaines années, nous pensons qu’il est temps d’avoir cette discussion trilatérale», avait déclaré Robert Wood, ambassadeur des États-Unis auprès de la Conférence du désarmement à Genève, en Suisse. «Il est dans notre intérêt, et franchement dans l’intérêt de toute la communauté internationale, d’avoir la Chine à la table des discu...
Donald Trump promet une réponse à l’expulsion des journalistes de Chine
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Donald Trump promet une réponse à l’expulsion des journalistes de Chine

Le président américain Donald Trump a assuré qu'il prendra bientôt une décision en réponse à l'expulsion par le gouvernement chinois de journalistes du quotidien américain The Wall Street Journal. «Nous allons nous pencher sur ce dossier, c'est quelque chose que je n'aime pas voir», a déclaré le président américain lors d'une conférence de presse à New Delhi. «Je pense que ce n'est pas juste car nous donnons un très bon accès» aux médias chinois, a-t-il ajouté. «Nous prendrons une décision sur ce dossier relativement rapidement.» Une reporter américaine, en attente d'expulsion après une crise entre son journal The Wall Street Journal et le gouvernement chinois, devra rester à Wuhan, épicentre du coronavirus jusqu'à ce que l'épidémie soit "terminée". Chao Deng, du Wall Street Jo...
« L’Europe doit reconnaître la Chine comme ce qu’elle est »
Tribunes - Analyses

« L’Europe doit reconnaître la Chine comme ce qu’elle est »

De Project Syndicate - Par George Soros – Ni l’opinion publique européenne, ni les responsables politiques et dirigeants d’affaires européens ne semblent pleinement comprendre la menace que représente la Chine de Xi Jinping. Le président chinois est un dictateur, qui utilise les technologies de pointe pour imposer un contrôle total sur la société chinoise. Or, les Européens considèrent principalement la Chine comme un partenaire commercial majeur. Ils ne saisissent pas que depuis l’accession de Xi aux fonctions de président et de secrétaire général du Parti communiste chinois (PCC), celui-ci a établi un régime dont les principes directeurs sont diamétralement opposés aux valeurs fondatrices de l’Union européenne. Cette plongée dans les bras de Xi est plus prononcée de la part du Roya...
La Chine, second partenaire à l’importation du Bénin
Afrique, MONDE

La Chine, second partenaire à l’importation du Bénin

Au troisième trimestre de 2019, la Chine est le second fournisseur du Bénin, avec 11,3% des biens acquis à l'extérieur, derrière l'Inde. Cette donnée a été publié dans le récent bulletin trimestriel des statistiques du commerce extérieur réalisé par l'Institut national de la statistique et de l'analyse économique du Bénin (INSAE), publié à Cotonou. Le document indique qu'au cours du troisième trimestre 2019, les principaux produits importés de la Chine, concernent les "motocycles (y compris les cyclomoteurs) et cycles équipés d'un moteur auxiliaire, avec ou sans side-cars" pour une valeur de 5,3 milliards de FCFA (environ 8 millions d'euros) et un poids total de 3 545,6 tonnes. Ainsi lors de ce 3ème trimestre 2019, la Chine a également fourni au Bénin, des "fauteuils roulants et a...
« Le maintien de l’autorité centrale chinoise est aujourd’hui indispensable »
2019-nCoV, Interviews

« Le maintien de l’autorité centrale chinoise est aujourd’hui indispensable »

Dans une interview publiée sur le site de l'IRIS, Barthélémy Courmont, directeur de recherche à l'Institut des Relations internationales et stratégiques a expliqué quelles sont les conséquences du nouveau coronavirus 2019-nCoV sur l'Empire du milieu. Ce dernier a souligné que 18 années après l’épidémie du SRAS, l’État chinois a fait des progrès dans la gestion de cette crise sanitaire. "Mais il y a aussi des évolutions qui justifient de grandes inquiétudes. D’un côté, les autorités ont retenu la leçon du SRAS, et la lenteur dans la mise en place de dispositifs appropriés. La Chine avait alors montré ses limites, avant de se reprendre et de lutter, efficacement, contre cette épidémie. Cette fois, même si nombreux sont ceux qui critiquent la réactivité chinoise, il convient de no...
Les détails de l’accord commercial sino-américain
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Les détails de l’accord commercial sino-américain

Le texte de l'accord commercial partiel entre les Etats-Unis et la Chine a été rendu public dans son intégralité le 15 janvier 2020 lors de la signature du document à Washington, selon le conseiller économique de la Maison Blanche, Larry Kudlow. L'accord "phase 1" inclut donc la propriété intellectuelle, les transferts forcés de technologies, les produits alimentaires et agricoles, les services financiers, le taux de change, le renforcement des échanges commerciaux ou encore la résolution des différends. Pour le représentant américain au commerce (USTR), Robert Lighthizer, il "établit un solide système de règlement des différends qui garantit une mise en oeuvre et une application de l'accord rapides et efficaces". Depuis le début des négociations commerciales, les Etats-Unis avaient ...
Liu He signera l’accord sino-américain mi-janvier.
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Liu He signera l’accord sino-américain mi-janvier.

Le vice Premier-ministre chinois, Liu He, se rendra à Washington entre le 13 et le 15 janvier pour signer l'accord commercial de «phase 1» entre les États-Unis et la Chine. Cet accord commercial de «phase 1» sera donc signé par le vice-premier ministre chinois Liu He, chef de l'équipe des négociateurs dans ce dossier, a annoncé ce 9 janvier le ministère chinois du Commerce. Gao Feng, porte-parole du ministère, a indiqué que les délégations des deux pays restent en contact étroit pour définir les modalités de cette signature. Le président américain, Donald Trump, a annoncé le 31 décembre que l'accord avec la Chine serait signé le 15 janvier à la Maison Blanche avec de «hauts représentants chinois». Il a indiqué qu'il se rendrait par la suite à Beijing pour entamer les négociati...
Attaque de l’ambassade à Bagdad : Washington reproche le silence de la Chine
Chine-Etats-Unis, MONDE, Orient

Attaque de l’ambassade à Bagdad : Washington reproche le silence de la Chine

Le gouvernement américain a reproché le 6 janvier à la Chine et la Russie leur silence après l'attaque à Bagdad de l'ambassade américaine par des manifestants irakiens pro-iraniens. Washington s'est félicité du soutien de 27 des 193 membres des Nations unies qui ont condamné l'attaque lancée le 31 décembre contre l'ambassade américaine en Irak. La mission américaine à l'ONU a souligné dans un communiqué que leur réaction "contraste avec le silence du Conseil de sécurité de l'ONU à cause de deux membres permanents - la Russie et la Chine - qui se sont opposés à l'adoption d'une déclaration". "Interdire au Conseil de sécurité d'exprimer la déclaration la plus élémentaire sur l'inviolabilité des locaux diplomatiques et consulaires met en cause une nouvelle fois la crédibilité du Conseil...
Donald « Trump rendra à nouveau la Chine grande »
Chine-Etats-Unis, Tribunes - Analyses

Donald « Trump rendra à nouveau la Chine grande »

De Project Syndicate, par Nouriel Roubini - Les marchés financiers ont été récemment acclamés par la nouvelle selon laquelle les États-Unis et la Chine ont conclu un accord de «phase un» pour empêcher une nouvelle escalade de leur guerre commerciale bilatérale. Mais il y a en fait très peu de raisons de se réjouir. En échange de l'engagement provisoire de la Chine d'acheter plus de produits agricoles américains (et d'autres) et de modestes concessions sur les droits de propriété intellectuelle et le renminbi, les États-Unis ont accepté de suspendre les droits de douane sur 160 milliards de dollars d'exportations chinoises supplémentaires et de réduire certains des tarifs introduits le 1er septembre. La bonne nouvelle pour les investisseurs est que l'accord a évité une nouvelle série de ...
Exercices navals entre la Chine, la Russie et l’Iran
Défense, MONDE

Exercices navals entre la Chine, la Russie et l’Iran

Les marines chinoise, russe et iranienne vont entamer des manoeuvres militaires conjointes dans le golfe d'Oman, a annoncé le gouvernement chinois, sur fond de tensions avec Washington autour de l'accord sur le nucléaire iranien. Cet exercice se déroulera du 27 au 30 décembre, dans le but d'"approfondir les échanges et la coopération entre les marines des trois pays", a indiqué devant la presse l'un des porte-parole du ministère chinois de la Défense, Wu Qian. Cette annonce intervient dans un contexte de tensions entre l'Iran et les Etats-Unis après le retrait unilatéral de Washington en 2018 de l'accord international sur le nucléaire iranien conclu en 2015. L'administration Trump a rétabli les lourdes sanctions contre l'Iran qui asphyxient son économie, en particulier le secteur ...
Réunion de consolidation des échanges entre la Chine, le Japon et la Corée du sud
Asie/Pacifique, MONDE

Réunion de consolidation des échanges entre la Chine, le Japon et la Corée du sud

Les Premiers ministres japonais Shinzo Abe et sud-coréen, Mon Jae-in se rendront à Chengdu en Chine, pour la 8ème réunion des dirigeants de la Chine, du Japon et de la République de Corée. Cette réunion aura lieu lieu le 24 décembre 2019, en présence du président chinois Xi Jinping. Dans une interview accordée à l'agence de presse, Xinhua, le Premier ministre Shinzo Abe dit espéré que des progrès se réaliseront via la coopération trilatérale dans divers secteurs et qu'ils exploiteront de manière approfondie la coopération dans des domaines d'intérêt commun, tels que "la protection de l'environnement, les sociétés vieillissantes et les échanges entre les peuples". "Les trois pays partagent divers problèmes spécifiques à ces pays voisins, c'est pourquoi les trois nations devraient ...
L’accord commercial sino-américain sera signé en janvier
Chine-Etats-Unis, MONDE

L’accord commercial sino-américain sera signé en janvier

L'accord commercial conclu la semaine dernière (cf. article ci-dessous) avec la Chine sera signé début janvier, a annoncé le 19 décembre le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin, dans un entretien accordé à CNBC. A lire aussi : Accalmie décrétée dans la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis Il a d'ores et déjà été couché sur le papier et traduit, a-t-il poursuivi, ajoutant qu'il ne ferait l'objet d'aucune renégociation. En vertu de cet accord dit de «phase 1» annoncé vendredi, les Etats-Unis réduiront leurs droits de douane sur certains produits d'importation chinois en échange de l'achat par la Chine d'environ 20 milliards de dollars de produits américains au cours des deux prochaines années. https://www.chine-magazine.com/les-exportations-americaines-ver...
La Smart City chinoise : nouvelle sphère d’influence ?
SCI/TECH, Tribunes - Analyses

La Smart City chinoise : nouvelle sphère d’influence ?

La « smart city », c’est-à-dire la ville « intelligente » ou « hyper-connectée », est devenue un sujet de recherche et de politique urbaine en vogue. De plus en plus de gouvernements et de collectivités territoriales développent des projets de smart city en Europe, Asie, Afrique ou Amérique latine, en partenariat avec des entreprises de divers secteurs (construction, transport, énergie, secteur de l’eau, etc.), des sociétés de conseil, des ONG et des experts. Le concept de smart city renvoie à l’utilisation de technologies en milieu urbain pour améliorer la qualité et les performances des services (transports, distribution d’énergie, sécurité, etc.). Ce qu’il recouvre peut différer suivant le service considéré. Dans les nombreux rapports et études qui existent désormais sur le sujet, la s...
Huawei « refusera » toute demande d’espionnage
SCI/TECH

Huawei « refusera » toute demande d’espionnage

Le président du groupe, Liang Hua, a indiqué lors d'un entretien exclusif à l'Agence France Presse que sa société n'avait "jamais fait l'objet d'une demande" d'espionnage de la part des services de renseignement chinois et qu'il "refusera(it)" toute requête si elle devait lui être faite à l'avenir. "Notre principe suprême est de nous conformer strictement à la loi de chaque pays où nous travaillons", a souligné Liang Hua, ajoutant que la Chine n'avait pas de loi exigeant des entreprises qu'elles fournissent des renseignements aux services d'espionnage. Fondé en 1987 à Shenzhen par Ren Zhengfei, Huawei est présent dans 170 pays, revendiquant 180.000 employés, et dont le chiffre d'affaires a dépassé 100 milliards de dollars en 2018. Huawei s'est tourné dès 1997 vers l'Asie du Su...