samedi, mai 25

Des étudiants chinois contre la venue du Dalaï-lama

Le Dalaï-lama a été invité par l’université de Californie San Diego (UCSD) à la cérémonie de remise des diplômes, suscitant la colère d’étudiants chinois considérant cette invitation comme un affront.

L’UCSD a expliqué avoir invité le chef spirituel tibétain en exil pour promouvoir son message de « responsabilité planétaire et de service à l’humanité« . Mais plusieurs associations d’étudiants chinois ont protesté, dénonçant le Dalaï-lama, prix Nobel, de chef séparatiste qui entend diviser la Chine.

« Le Dalaï lama n’est pas seulement une personnalité religieuse, mais aussi un exilé politique qui a longtemps été engagé dans la division de la mère patrie et la destruction de l’unité nationale« , a fait savoir l’association Chinese Students and Scholars Association dans un communiqué.

Ruixuan Wang, un étudiant chinois, a écrit dans un éditorial pour le journal universitaire The Guardian que l' »université montre peu de considération pour le respect culturel, car (le Dalaï-lama) est un personnage politiquement sensible en Chine« .

Des étudiants précisent que comme leurs parents viendront de Chine afin d’assister à la remise des diplômes, la présence du Dalaï-lama risque de « gâcher leur joie« .

L’université, de son côté, a indiqué que l’invitation était maintenue : « l‘université de Californie San Diego a toujours servi de forum de discussion et d’interaction sur des questions importantes de politique publique« , soulignant que la remise des diplômes est « l’occasion de présenter aux diplômés et à leurs familles un message de réflexion et de compassion« .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *