L’ambassadeur de l’Union européenne à Beijing a invité les Etats-Unis à coopérer davantage avec les 27 pays membres de l’UE pour s’opposer à la Chine quand c’est nécessaire et à se rapprocher d’autres pays de la région pour faire face à ses revendications en mer de Chine méridionale.

« Coopérons avec la Chine autant que nous le pouvons, quand nous le pouvons, quand la Chine est prête à coopérer, et exprimons nos désaccords quand c’est nécessaire », a déclaré Nicolas Chapuis, lors d’une conférence sur l’énergie à Beijing

« Nous devons avoir une conception commune pour dire ‘non’ au harcèlement et à l’intimidation, à la diplomatie coercitive, à la diplomatie guerrière », a-t-il poursuivi.

Le diplomate français a souhaité que les pays européens coopèrent davantage avec l’Australie, la Nouvelle-Zélande et l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) pour « trouver un terrain d’entente » au sujet de la mer de Chine méridionale.

« La liberté de navigation est essentielle. La mer de Chine méridionale n’est pas seulement une question chinoise. C’est une question internationale », a-t-il ajouté.