China Evergrande est toujours en pleine débâcle financière et a donc décidé de céder 51% d’une de ses filiales à Hopson Development contre plus de 5 milliards de dollars (4,5 milliards d’euros).

La cotation des deux groupes (China Evergrande et Evergrande Property Services Group) a été suspendue à la Bourse de Hong Kong. Evergrande a indiqué avoir demandé à ce que sa cotation soit suspendue en amont d’une annonce concernant une transaction « majeure ».

Suivre l’affaire Evergrande, cliquez ici

L’une de ses filiales de gestion de biens immobiliers, Evergrande Property Services Group, a annoncé que cela pourrait impliquer une vente de ses titres.

D’après le quotidien Global Times, le groupe Hopson allait acquérir une participation majoritaire, de 51%, dans Evergrande Property Services Group pour un montant de 5,1 milliards de dollars.

La société immobilière de Guangzhou, Hopson Development, a aussi demandé la suspension de sa cotation dans l’attente d’une annonce liée à l’acquisition d’une entreprise cotée à Hong Kong.

L’agence de presse Reuters a contacté les dirigeants d’Evergrandeet de Hopson, qui n’ont pas souhaité faire de commentaire, à la suite des révélations du Global Times, lequel dit citer d’autres informations de presse, sans d’autres précisions.

Cette possible transaction pourrait apaiser les craintes entourant la situation de China Evergrande, dont les déboires font craindre des répercussions sur l’ensemble de l’économie chinoise.

Si le communiqué de presse de Hopson Development ne fait aucune mention d’Evergrande, le groupe valorisé à 7,8 milliards de dollars (7 milliards x’euros) et dont l’action a grimpé de 40% depuis le début de l’année apparaît en mesure de réaliser une telle opération.