Le directeur général d’Evergrande Group s’est entretenu à Hong Kong avec des banques d’investissement et des créanciers concernant une éventuelle restructuration et la vente d’actifs.

Le promoteur chinois Evergrande lutte contre le défaut de paiement de plus de 300 milliards de dollars (270 milliards d’euros) de dettes.

Le PDG Xia Haijun, un confident du président Hui Ka Yan, qui dirige les opérations quotidiennes d’Evergrande, y compris le financement, se trouve à Hong Kong, où la société immobilière est très présente, depuis plus de deux mois, selon deux sources citées par l’agence de presse Reuters.

Une troisième source a déclaré que Xia HaiKun s’entretenait avec des banques et des créanciers à Hong Kong, sans précisé ce dont il était question.

La société Evergrande, dont le siège est à Shenzhen, a laissé ses investisseurs étrangers dans l’ignorance des plans de remboursement après avoir déjà manqué trois séries de paiements d’intérêts sur ses obligations en dollars.

Les discussions de Xia Haijun avec les banques d’investissement et les créanciers à Hong Kong n’ont pas été rapportées auparavant. Toutefois, une des sources de REuters a déclaré que Xia Haijun devait communiquer avec les banques étrangères sur les extensions et les remboursements de prêts.

La source a refusé de divulguer l’identité des créanciers avec lesquels Xia Haijun s’était entretenu ces derniers jours. « Xia doit également déterminer combien de dettes hors bilan le groupe a à l’étranger, car beaucoup ont été souscrites au niveau des filiales et lui-même n’en est peut-être même pas conscient », a-t-il ajouté. « Avant cela, ils ne peuvent pas travailler sur la restructuration et parler aux détenteurs d’obligations ».

Evergrande s’est efforcé de céder certains de ses actifs pour lever des fonds, alors que les inquiétudes se sont accrues ces dernières semaines quant à un éventuel effondrement et à son impact sur les marchés mondiaux et l’économie chinoise.

Lire aussi : Evergrande va céder 51% d’une de ses filiales

La société d’État chinoise, Yuexiu Property, s’est retirée d’un projet d’achat de 1,7 milliard de dollars (1,53 mds €) du siège social d’Evergrande à Hong Kong en raison des inquiétudes suscitées par la situation financière désastreuse du promoteur, a indiqué Reuters.

Un responsable de la Banque populaire de Chine a déclaré que l’effet d’entraînement des problèmes de dette d’Evergrande sur le système bancaire était contrôlable et que l’exposition au risque des institutions financières individuelles n’était pas importante.

Lire aussi : La gérance d’Evergrande mise en cause

Evergrande et Xia Haijun n’ont pas répondu aux demandes de commentaires de Reuters. Cependant, les sources ont une connaissance directe de l’évolution de la situation, et ont refusé d’être nommées en raison du caractère sensible de l’affaire.

Le président d’Evergrande, Hui Ka Yan, n’a pas annoncé de plans pour remédier aux difficultés du groupe, laissant les investisseurs se demander s’ils ne devraient pas enregistrer des pertes lorsque les délais de grâce de 30 jours prendront fin ce mois-ci pour les coupons d’obligations impayés.

En septembre 2021, Evergrande a publié une déclaration indiquant que Hui Ka Yan avait exhorté les cadres de la société à assurer la qualité de la livraison des propriétés et du remboursement des produits de gestion de patrimoine.

Xia Haijun, qui est également vice-président du conseil d’administration, a rejoint la société en 2007 et est responsable de l’exploitation et de la gestion du capital d’Evergrande, ainsi que des affaires juridiques et des affaires étrangères, selon le site Web de la société.

Ce dernier se trouve à Hong Kong depuis juillet, selon l’une des sources. La deuxième source a déclaré que Xia Haijun avait rencontré des banques d’investissement chinoises dans la ville pour étudier la possibilité de vendre des actifs.

Pour tout savoir de ce dossier, cliquez ici!

Evergrande, autrefois le promoteur le plus vendu de Chine, a déclaré qu’il cherchait à céder des participations dans des actifs, notamment ses unités de services et de véhicules électriques, afin de lever des fonds.

Evergrande est en train de finaliser les détails de la vente de 51% de son unité Evergrande Property Services à Hopson Development pour 20 milliards de HK$ (2,3 milliards d’euros).

La banque d’investissement Moelis & Co et le cabinet d’avocats Kirkland & Ellis, représentant les détenteurs d’obligations possédant près de 5 milliards de dollars (4,5 mds €) d’obligations nominales offshore d’Evergrande, ont exigé la semaine dernière plus d’informations et de transparence de la part d’Evergrande.

Evergrande a déclaré en septembre 2021 qu’il avait nommé Houlihan Lokey et Admiralty Harbour Capital comme conseillers financiers conjoints pour examiner ses options financières, alors qu’il mettait en garde contre les risques de défaut de paiement dans un contexte de chute des ventes immobilières.