Le magazine américain Forbes a publié le 2 août sa liste «30 Under 30» («30 moins de 30 ans») en Chine, présentant 600 jeunes leaders et innovateurs les plus talentueux.

Pour la première fois, la liste concerne 30 jeunes particulièrement performants de moins de 30 ans dans 20 domaines différents. Cette liste comprend des chefs d’entreprise, des dirigeants et des célébrités du monde du spectacle, du sport, de la technologie et de la culture.

Selon Forbes China, la concurrence dans les domaines de la science et de la technologie s’accentue, faisant pourtant de certains de ces jeunes entrepreneurs des leaders de l’industrie.

Les start-ups du secteur de l’intelligence artificielle sont devenues les principales entreprises des investisseurs mondiaux. Xu Bing et Xu Chiheng, tous deux cofondateurs de SenseTime, start-up spécialisée dans les plateformes d’apprentissage en profondeur, figurent sur la liste. Agé de 18 ans, Hu Ranran, réalisateur, est le plus jeune de la liste.

La plupart de ces jeunes viennent de Beijing, Shanghai et Shenzhen, trois villes classées au premier rang du pays, suivies par Hangzhou et Guangzhou. Certains sont originaires de villes situées au centre de la Chine, comme Chengdu et Xi’an.

Forbes China a invité 69 entrepreneurs, capital-risqueurs, artistes, doyens d’écoles de commerce, professeurs et experts d’industrie de renom, à examiner les candidatures sous trois aspects : l’influence, les performances et l’innovation.

Russell Flannery, rédacteur en chef de Forbes China, a indiqué que «la Chine est à l’âge d’or de l’entreprenariat, les jeunes du pays sont plus à même d’adopter la technologie et le capital pour l’innovation que leurs prédécesseurs».

Le magazine Forbes a également publié le Palmarès charité de Chine, avec Xu Jiayin, président du Conseil d’administration du groupe Evergrande, à sa tête la troisième fois, après 2012 et 2013.

Les 100 premiers bienfaiteurs listés ont fait un don total de 17,31 milliards de yuans (2,18 milliards d’euros) en 2018, soit une hausse de 66% par rapport au montant de 10,38 milliards de yuans (1,3 milliard d’euros) enregistré en 2017.

Le montant total reçu de la part des 42 personnes qui ont donné plus de 100 millions de yuans (12,6 millions d’euros) s’élève à 15,35 milliards de yuans (1,933 milliard d’euros), représentant 88,7% du total du palmarès.

Xu Jiayin a lui-même donné 4,21 milliards de yuans (530 millions d’euros) en liquide, soit un peu moins d’un quart du total du palmarès. Il est suivi par He Xiangjia (fondateur du groupe Meidi), avec 1,09 milliard de yuans (137,3 millions d’euros), et Zhang Jianbin (président du conseil d’administration du groupe SCC, ou Swiss China Corporation), au troisième rang avec 1 milliard de yuans (12,59 millions d’euros).