Les émissions de gaz à effet de serre de la Chine ont augmenté de 53,5% en dix ans pour s’établir à 12,3 milliards de tonnes en 2014, d’après le ministère de l’Environnement, se basant sur les données transmises au Nations Unies, comme l’oblige une convention sur le changement climatique.

Pékin, qui avait auparavant publié des données en la matière en 2005 et 2010, prévoit que les émissions de gaz à effet de serre chinoises atteignent leur pic «aux alentours de 2030».

Le gouvernement a toutefois promis de faire preuve d’«ambition» au moment de revoir, l’année prochaine, ses objectifs dans la lutte contre le changement climatique.