Les exportations chinoises ont rebondi en janvier après un net recul en deux ans au mois de décembre 2018, d’ailleurs la chute des importations a été moins importante qu’anticipé.

Les exportations chinoises ont augmenté de 9,1% sur un an en janvier 2019, montrent les données des douanes chinoises, alors que les analystes interrogés par Reuters anticipaient un nouveau recul (-3,2%) après une baisse de 4,4% en décembre.

Les importations chinoises ont baissé de 1,5% le mois dernier en rythme annuel, soit une chute nettement moins importante que la prévision médiane (-10%), après une diminution de 7,6% en décembre.

Selon des analystes interrogés par l’agence britanique de presse, Reuters, les statistiques des deux premiers mois de l’année doivent être prise avec prudence, en raison des distorsions provoquées par les fêtes du Nouvel, début février.

La pression sur l’économie chinoise pourrait grandement s’accentuer à court terme si Pékin ne parvient pas à conclure un accord commercial avec Washington avant la fin de leur trêve, le 1er mars, avec la menace d’un relèvement des droits de douane américains sur 200 milliards de dollars (176 milliards d’euros) de produits chinois importés.

Le président américain Donald Trump a toutefois déclaré cette semaine qu’il n’excluait pas de repousser cette date butoir si un accord entre les deux plus grandes puissances mondiales était proche.

D’après l’agence de presse Bloomberg, citant jeudi des sources non identifiées, Donald Trump pense repousser l’échéance de 60 jours pour les discussions commerciales avec Pékin.

A lire aussi : Délai supplémentaire entre la Chine et les Etats-Unis

Par ailleurs, l’excédent commercial de la Chine avec les Etats-Unis s’est réduit le mois dernier. Cette annonce intervient alors qu’une délégation américaine se trouve à Beijing pour un nouveau cycle de négociations commerciales.

L’excédent commercial de la Chine avec les Etats-Unis s’est réduit en janvier, s’établissant à 27,3 milliards de dollars (24,2 milliards d’euros) après s’être élevé à 29,87 milliards de dollars en décembre, montrent les données des douanes chinoises. Il a atteint en 2018 son plus haut depuis plus d’une décennie.