Les ventes de voitures ont augmenté de 9,6% en mai par rapport au même mois en 2017. La production automobile a aussi crû de 12,8% pour atteindre 2,34 millions.

Après un début d’année compliqué, 2,29 millions d’unités ont été vendus confirmant le rebond du marché au cours des deux mois précédents, selon les données publiées par l’Association chinoise des constructeurs automobiles (CAAM).

La hausse de mai suit la hausse d’avril de 11,5% et de mars, 4,7% en mars, alors qu’en février, les ventes avaient chuté de 11,1%. La CAAM prévoit une croissance de 3% du premier marché automobile mondial cette année.

Ce taux est similaire à celui de 2017 qui a marqué un net ralentissement par rapport à la hausse de 13,7% enregistrée en 2016.

Les ventes de véhicules à énergie nouvelle (électriques et hybrides), ont bondi de 125,6% en mai sur un an pour atteindre à 102 000 véhicules. Sur les cinq premiers mois de l’année, elles affichent une hausse de 141,6% à 328.000 véhicules.

Cette hausse de la vente et de la production de véhicules à énergie nouvelle (VEN) ont été boostée par les mesures du gouvernement destiné à encourager leur utilisation en vue d’alléger la pression sur l’environnement, selon des données de la CAAM.

Le gouvernement a mit en place des exemptions de taxes et de remises pour les acheteurs. Cette progression des données est aussi visible dans la production de ces automobiles, qui a progressé de 85,6% à 96 000 unités, selon l’Association.

La Chine a conservé sa place de plus grand marché automobile mondial pour la troisième année d’affilée, avec 777 000 voitures vendues en 2017. Le gouvernement estime à 2 millions d’unités la production annuelle de VEN en 2020, et à 20% la part des VEN sur le marché automobile d’ici 2025.

Ralentissement des ventes automobiles, hausse des voitures électriques