La Commission chinoise de réglementation des banques et des assurances a assuré que « le système de taux de change lié de Hong Kong est stable et que la force unique de la ville en tant que centre financier international ne sera pas affaiblie en vertu de la nouvelle loi sur la sécurité nationale de Beijing pour la région administrative spéciale ».

La Commission chinoise de réglementation des banques et des assurances (CBIRC) a assuré que le rôle de Hong Kong en tant que plaque tournante financière mondiale « sera encore consolidé à l’avenir ».

Il s’agit là de la première réponse officielle du régulateur, après la menace de l’administration Trump de priver Hong Kong de son statut spécial, sous prétexte que la ville n’était plus suffisamment autonome du continent chinois avec la nouvelle loi.

Lire aussi :

Le porte-parole du CBIRC a indiqué que « les systèmes juridiques et financiers sont solides, en raison de la présence d’un grand nombre de professionnels de la finance hautement qualifiés, d’une base économique solide, d’un environnement commercial de classe mondiale, de réserves de change de 440 milliards de dollars (396 mds €) et une réserve fiscale de plus de 1 billion de dollars de Hong Kong (116,1 milliards d’euros) .

« Nuire à la stabilité financière de Hong Kong ne serait pas dans l’intérêt des institutions financières locales ainsi que des institutions financières du continent et de toutes les entreprises financières étrangères, y compris les sociétés américaines », a indiqué le CBIRC.