mardi, juillet 16

Jeux des BRICS : La Russie lance ses jeux

Les Jeux des BRICS commencent ont lieu à Kazan, en Russie, du 12 au 23 juin, en présence de plus de 5000 athlètes en provenance de 97 pays.

Depuis son exclusion des Jeux Olympiques, la Russie a décidé de lancer ses propres jeux. « Il s’agit d’un événement mondial, d’un produit russe qui ouvre une nouvelle page dans l’histoire du sport », a indiqué le vice-premier ministre russe, Dmitry Chernushenko, lors de l’annonce de la création de ce nouvel événement.

Les BRICS regroupent principalement le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine, l’Afrique du Sud ainsi que l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis. Au départ, la réunion de ces grandes puissances tournait autour d’intérêts économiques et politiques, l’idée de grandes réunions sportives communes est aujourd’hui une forte éventualité. Les Jeux des BRICS ont été créé à l’initiative du président russe Vladimir Poutine.

La création des Jeux des BRics a suscité la colère du président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach, qui recommandait fortement aux fédérations internationales de boycotter l’événement. « Aucun d’entre nous ne doit participer de quelque manière que ce soit à de tels événements prétendument sportifs à visée politique », avait-il déclaré en 2023.

Pour Thomas Bach, ces Jeux sont une menace directe à la survie des JO. « Certains veulent décider quels athlètes peuvent concourir, et dans quelles compétitions. D’autres veulent décider où leurs compétitions peuvent avoir lieu. D’autres souhaitent encore organiser leurs propres événements sportifs politiques. Ce dernier cas en particulier signifierait une prise de contrôle gouvernementale des sports internationaux, et une obsolescence du Mouvement olympique », a indiqué ce dernier.

Cette menace du président du CIO n’a pas pour autant freiné les ambitions du président russe qui multiplie l’organisation de grands événements sportifs. Au mois de février dernier, il a organisé les Jeux du futur qui réunissait 1400 athlètes du monde entier. Une première compétition internationale de « phygital games », des activités sportives mélangeant le physique et le numérique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *