L’indice de l’activité manufacturière s’est inscrit à 50,2 contre 50,8 en septembre, soit un niveau encore plus bas qu’annoncé par les analystes qui tablaient sur 50,6, à partir de la moyenne calculée par l’agence financière Bloomberg.

Cette nouvelle donnée inquiète car l’activité manufacturière d’octobre est à son plus bas niveau depuis plus de deux ans, selon l’indice des directeurs d’achats (PMI) publié le 31 octobre par le Bureau national des statistiques (BNS).

Ce baromètre, fondé notamment sur les carnets de commandes des entreprises, est considéré comme essentiel car il annonce la conjoncture future : un chiffre supérieur à 50 témoigne d’une expansion de l’activité, et en deçà d’une contraction.

«Toutes les composantes de l’indice PMI ont reculé, particulièrement l’indicateur des nouvelles commandes», a expliqué à Reuters, Julian Evans-Pritchard, du cabinet Capital Economics.

Le chiffre d’octobre atteste d’un nouveau ralentissement de la deuxième économie mondiale, qui fait face à d’importantes sanctions commerciales de la part du président américain Donald Trump. De plus, la croissance du PIB est tombée à 6,5 % au troisième trimestre contre 6,7 % au trimestre précédent. Bien que dans la fourchette des autorités chinoises, Julian Evans-Pritchard a estimé que «ce repli est dû avant tout à la faiblesse de la demande intérieure, le sous-indice des exportations déclinant moins que l’ensemble des commandes».

L’indice PMI non manufacturier est en repli également à 53,9 en octobre contre 54,9 en septembre, révélant particulièrement une contraction du secteur des services à 52,1 contre 53,4. Cependant, les carnets de commandes dans la construction sont en hausse à 63,9 contre 63,4 en septembre, soit leur plus haut niveau de l’année.

Ces investissements, engagés par les pouvoirs provinciaux et municipaux dans les infrastructures, visent à soutenir l’économie, mais cela pourrait accroître l’endettement déjà lourd du pays. Plus inquiétant, le PMI des seules petites et moyennes entreprises est tombé en octobre à 47,7 contre 49,8 en septembre, soit en territoire nettement récessif.