Le planificateur d’État chinois a autorisé trois services publics soutenus par le gouvernement central et son principal aciériste à reprendre les importations de charbon en provenance d’Australie.

L’Australie est la première mesure de ce type depuis que Pékin a imposé une interdiction officieuse du commerce du charbon avec Canberra en 2020.

Lire aussi : La Chine interdit le charbon australien sur son territoire

L’assouplissement partiel de l’interdiction d’importation de charbon intervient après la rencontre entre les ministres des affaires étrangères australien et chinois en décembre 2022, afin de rétablir les relations diplomatiques glaciales entre les deux pays.

La Commission nationale du développement et de la réforme (NDRC) a convoqué China Datang Corp, China Huaneng Group, China Energy Investment Corporation et China Baowu Steel Group, afin de discuter de la reprise des importations de charbon en provenance d’Australie, ont déclaré deux personnes connaissant bien le dossier.

Les entreprises seront autorisées à acheter du charbon en Australie uniquement pour leur propre usage, ont précisé des sources à l’agence de presse, Reuters.

La Chine a imposé des restrictions sur les produits de base australiens, dont le charbon, le boeuf, et le vin, en 2021, suite aux tensions survenues entre Pékin et Canberra sur plusieurs questions politiques et de santé publique.

L’Australie était le deuxième plus grand fournisseur de charbon à la Chine avant l’interdiction, représentant près de 30% des importations de charbon de la Chine, soit plus de 70 millions de tonnes d’approvisionnement. Les acheteurs chinois privilégient le charbon thermique et le charbon à coke de haute qualité.

« Certains négociants (chinois) ont commencé à demander les prix des cargaisons de février après la réunion de la NDRC », a déclaré l’une des sources interrogées par Reuters, ajoutant que les prix actuels du charbon australien restent intéressants pour les acheteurs chinois.

La filiale cotée de Baowu Group, Baoshan Iron & Steel, a déclaré en décembre 2022 à une plateforme d’investisseurs de la Bourse de Shanghai que « l’importation de charbon australien aura un effet positif sur l’approvisionnement en charbon et l’ajustement de la structure de la société, et réduira les coûts logistiques de notre base de Zhanjiang ».