Les gestionnaires de fonds chinois ayant pariés gros sur les sociétés énergétiques célèbrent une année qui a été difficile pour beaucoup de leurs pairs.

Le gestionnaire Huang Hai gère trois fonds pour Wanjia Asset Management, et a largement dépassé le marché en misant sur les valeurs énergétiques telles que CNOOC, China Shenhua Energy et Shaanxi Coal.

Son fonds mixte Wanjia Macro Timing a lui été le plus performant des fonds équilibrés en 2022, avec un rendement de 48,4%. En comparaison, l’indice CSI300, l’indice des valeurs vedettes, a perdu 22%.

« Au lieu de courir après les actions chaudes, nous avons choisi la bataille soigneusement planifiée de l’investissement à contre-courant », a déclaré Huang Hai sur le site Web de Wanjia. « Pour l’avenir, nous restons prudemment optimistes à l’égard du marché boursier chinois, où les opportunités structurelles abondent. »

Ce dernier a déclaré que les sociétés de ressources en amont continueraient à bénéficier d’un rééquilibrage en cours de la croissance vers la valeur. Il a souligné que son fonds a augmenté son exposition au troisième trimestre aux valeurs de consommation, de finance et de construction, qui sont sous-évaluées.

Les sociétés pétrolières et gazières et les mineurs de charbon chinois ont pu profiter d’une flambée des prix mondiaux de l’énergie en 2022, en partie déclenchée par le conflit Russie-Ukraine.

La forte exposition au secteur a permit à Zhang Yuan d’être le gestionnaire de fonds communs de placement en actions le plus performant de Chine en 2022, selon le classement de Refinitiv Lipper, cité par l’agence de presse, Reuters.

Le Yingda State-Owned Enterprise Reform Equity Fund de Zhang Yuan a réalisé un rendement de 31% en 2022, loin devant son suivant immédiat avec un rendement de seulement 12%.

Les entreprises du secteur de l’énergie, dont Shaanxi Coal, Shanxi Lu’an Environmental Energy, Guanghui Energy et Shenhua Energy, font partie des 10 principales positions de son fonds.

Une multitude de fonds passifs aident les investisseurs chinois à répartir leurs actifs à l’échelle mondiale et ont battu les fonds actifs tant qu’ils ont placé de l’argent dans le secteur de l’énergie.

Un fonds indiciel chinois qui suit l’indice Dow Jones U.S. Select Oil Exploration and Production a généré un rendement de 66%. De plus, le Lion Oil and Gas Energy Equity Fund, qui investit dans des fonds énergétiques mondiaux dans le cadre du programme QDII de la Chine, a permit un rendement de 53% aux investisseurs nationaux.

Les fonds communs de placement chinois les moins performants se sont concentrés sur le secteur technologique, tels que le Hwabao WP Technology Pioneer Mixed Fund, qui a perdu 50% en 2022, et le Fullgobal Innovation Trend Equity Fund, qui a chuté de 48%.

Selon Reuters, l’indice chinois STAR Market, axé sur la technologie, a chuté de 31 %, tandis que l’indice Hang Seng Tech de Hong Kong a dégringolé de près de 30%, reflétant l’impact du resserrement monétaire mondial et des tensions géopolitiques accrues.