La Chine devrait connaître les plus fortes augmentations de capacité de stockage de liquides gaz et pétrole en Asie, contribuant ainsi à environ 32% des ajouts totaux de capacité de la région jusqu’en 2024, selon GlobalData, cabinet de données et d’analyse.

Le rapport de GlobalData, Global Capacity and Capital Expenditure Outlook for Liquids Storage, 2020-2024 – Asia Spearheads Global Liquids Storage Capacity Growth, révèle que la Chine connaîtra probablement une augmentation de sa capacité de stockage de liquides de 103 millions de barils (mmbbl) au cours des quatre prochaines années.

Parmi ceux-ci, la capacité des projets prévus qui ont reçu les approbations nécessaires pour le développement représente près de 97 mmbbl et la capacité restante de 5 mmbbl devrait être ajoutée par l’expansion des terminaux actifs.

Haseeb Ahmed, analyste pétrolier et gazier chez GlobalData, a expliqué que « la Chine devrait assister au démarrage de 11 nouveaux terminaux de stockage de liquides d’ici 2024, tous prévus. Avec une capacité de 44 mmbbl, Zhanjiang IV est le plus grand terminal de stockage de liquides à venir du pays, suivi de Hainan III avec 16 mmbbl d’ici 2024 ».

GlobalData identifie l’Indonésie comme le deuxième contributeur en importance aux ajouts de capacité de stockage de liquides en Asie, contribuant à environ 25% ou 81 mmbbl d’ici 2024.

Le pays devrait assister au démarrage de deux projets prévus et de deux projets annoncés au cours de la période de projection. Selayar est le plus grand terminal de stockage de liquides à venir en Indonésie avec une capacité de 44 mmbbl d’ici 2024. Lawe-Lawe CCT est le deuxième plus grand terminal de stockage de liquides du pays avec une capacité de 25 mmbbl.

L’Inde occupe la troisième place en Asie, contribuant à environ 20% des ajouts de capacité de stockage de liquides dans la région au cours de la période de prévision 2020-2024. Le pays a 21 projets à venir, dont 11 sont prévus et les 10 autres sont des projets annoncés. Rajkot et Mandvi sont les plus grands terminaux de stockage de liquides à venir du pays avec des capacités respectives de 18 mmbbl et 5 mmbbl d’ici 2024.