jeudi, juin 13

Étiquette : gaz

Le Qatar va fournir du gaz à la Chine sur 27 années
MONDE, Orient

Le Qatar va fournir du gaz à la Chine sur 27 années

Le Qatar a annoncé ce 21 novembre un accord d'approvisionnement en gaz naturel liquéfié (GNL) avec la Chine sur 27 ans. Les autorités qataries ont affirmé qu'il s'agissait de "la plus longue durée" jamais vue dans cette industrie, en pleine crise mondiale de l'énergie provoquée par la guerre en Ukraine Cette annonce intervient alors que plusieurs l'Europe cherche à se tourner vers des alternatives aux hydrocarbures russes, sans être parvenue à un tel accord avec le riche émirat gazier du Golfe, le Qatar. L'entreprise publique Qatar Energy va exporter chaque année 4 millions de tonnes de GNL provenant de son nouveau projet North Field à Sinopec (China Petroleum and Chemical Corporation), a déclaré Saad Sherida Al-Kaabi, ministre de l'Energie du Qatar. Il s'agit de l'accord "de la p...
La Chine sera en tête des ajouts de longueur de pipeline en Asie
Energies, TERRE

La Chine sera en tête des ajouts de longueur de pipeline en Asie

La Chine devrait être en tête ds principaux réseaux de transmission d'oléoducs et de gazoducs d'Asie, représentant 39% de la longueur totale des pipelines de la région d'ici 2025, selon GlobalData, une société leader de données et d'analyse. Le rapport de GlobalData, "Global Oil and Gas Pipelines Industry Outlook to 2025 - Capacity and Capital Expenditure Outlook with Details of All Operating and Planned Pipelines" , a révélé que la longueur totale du réseau de pipelines de transport en Asie devrait être de 243 772 km d'ici 2025, avec une année de démarrage opérationnel située en décembre 2021. La Chine est en tête avec 95 709 km, suivie de l'Inde et du Pakistan avec 77 654 km et 17 383 km, respectivement. Teja Pappoppula, analyste du pétrole et du gaz chez GlobalData , a expliqué qu...
Découverte de gisements de pétrole et de gaz en Chine
Energies, TERRE

Découverte de gisements de pétrole et de gaz en Chine

La Chine a trouvé de nouveaux gisements d’hydrocarbures qui accroîtront ceux déjà prospectés ces dernières années. Cette découverte est une aubaine pour la Chine qui continue de redresser son économie post-Covid-19, et tente de changer de modèle de développement, des expropriations vers la consommation intérieure. La Chine a annoncé avoir découvert deux nouveaux gisements dans le bassin du Tarrin, soit la plus importante en près de 10 ans. Cette nouvelle zone pétrolière et gazière ultra-profonde d’un milliard de tonnes a été prospectée dans le bassin du Tarim, dans la région autonome ouïgoure du Xinjiang (nord-ouest de la Chine), selon le géant énergétique China National Petroleum Corporation (CNPC). La profondeur de forage dans le bassin du Tarim a atteint 8.470 mètres et la hau...
La Chine dominera les ajouts de capacité de stockage de liquides en Asie
ECONOMIE

La Chine dominera les ajouts de capacité de stockage de liquides en Asie

La Chine devrait connaître les plus fortes augmentations de capacité de stockage de liquides gaz et pétrole en Asie, contribuant ainsi à environ 32% des ajouts totaux de capacité de la région jusqu'en 2024, selon GlobalData, cabinet de données et d'analyse. Le rapport de GlobalData, Global Capacity and Capital Expenditure Outlook for Liquids Storage, 2020-2024 - Asia Spearheads Global Liquids Storage Capacity Growth, révèle que la Chine connaîtra probablement une augmentation de sa capacité de stockage de liquides de 103 millions de barils (mmbbl) au cours des quatre prochaines années. Parmi ceux-ci, la capacité des projets prévus qui ont reçu les approbations nécessaires pour le développement représente près de 97 mmbbl et la capacité restante de 5 mmbbl devrait être ajoutée par l'e...
Entrée en service du gazoduc reliant la Russie à la Chine
Asie/Pacifique, Energies, MONDE

Entrée en service du gazoduc reliant la Russie à la Chine

Le gazoduc reliant la Sibérie orientale au nord-est de la Chine est entré en service au moment où les dernières négociations ont lieu pour renouveler le contrat de transit de gaz vers l’Europe via l’Ukraine. Les livraisons de gaz naturel russe vers la Chine, depuis la Sibérie orientale et via le gazoduc «Force de Sibérie», ont commencé le 2 décembre. Les présidents russe et chinois Vladimir Poutine Xi Jinping ont lancé le projet lors d'une cérémonie officielle organisée par téléconférence. Le point de départ actuel se trouve à proximité du gisement de Tchaïandinskoe, en Iakoutie, à plus de 5000 kilomètres à l’est de Moscou et près de 500 kilomètres au nord du lac Baïkal. Tandis que le point d’arrivée est situé à Blagovetchensk, à la frontière russo-chinoise, au confluent des fleuv...
Création d’un comité sur la coopération dans le pétrole et le gaz
Asie/Pacifique, MONDE

Création d’un comité sur la coopération dans le pétrole et le gaz

La Chine et les Philippines ont annoncé la création d'un comité d'orientation conjoint intergouvernemental sur la coopération en matière de pétrole et de gaz. Les présidents chinois, Xi Jinping, et philippin, Rodrigo Duterte, ont annoncé cette décision dans un communiqué de presse conjoint. Ils ont convenu de mettre en place une équipe de travail entre les entreprises concernées des deux pays pour cette coopération. Ces décisions visent à promouvoir l'exploitation conjointe du pétrole et du gaz et à générer des progrès substantiels rapides. Le communiqué précise que les deux organes sont établis sur la base de plusieurs documents officiels, dont un mémorandum d'entente intergouvernemental sur le développement du pétrole et du gaz signé en novembre 2018. ...
Les prix des carburants baissent à leur niveau le plus bas
ECONOMIE

Les prix des carburants baissent à leur niveau le plus bas

Le gouvernement a décidé de réduire les prix de l'essence et du gazole qui sont à leur plus bas niveau depuis quatre ans. Ce repli suit celui des cours du pétrole. Cette baisse est provoquée par le flou suite à la position de l'OPEP sur la réduction de la production et à l'augmentation des quantités de brut extraites aux États-Unis. «À partir de 0h00 le 16 novembre, le prix d'une tonne d'essence diminue de 510 yuans (64 €) et celui de gazole de 490 yuans (62 €)», a indiqué l'agence de presse, Xinhua, citant le Comité d'État national pour le développement et les réformes. L'agence a indiqué que le prix de l'essence a atteint son plancher depuis quatre ans sans donner de chiffre précis. Le Comité exige des trois poids lourds du pays, PetroChina, Sinopel et CNOOC, de fournir de l'es...
Accords commerciaux signés entre la Chine et les Emirats arabe
MONDE, Orient

Accords commerciaux signés entre la Chine et les Emirats arabe

En visite aux Emirats arabes unis, le président Xi Jinping a signé une série d'accords commerciaux, destinés à renforcer les relations politiques entre les deux pays, grâce à des «discussions intensives», selon les autorités émiraties. Le président chinois a rencontré le Premier ministre et souverain de Dubaï, cheikh Mohammed ben Rached al-Maktoum, et le prince héritier d'Abou Dhabi, cheikh Mohammed ben Zayed al-Nahyane. D’après le cheikh Mohammed ben Rached Al-Maktoum, «nous avons de nombreux projets dans le secteur de l'énergie et des technologies, et dans les infrastructures», ajoutant que «nous avons en outre une forte volonté politique pour engager une coopération élargie». La Chine et les Emirats avaient déjà conclu des accords pétroliers et commerciaux avant la visite de trois...
Le Ghana demande un prêt de 1,5 milliards
Afrique, MONDE

Le Ghana demande un prêt de 1,5 milliards

Le Ghana a repris les négociations avec la China Development Bank sur un prêt de 1,5 milliard de dollars (1,36 milliards d'euros) remboursable sous forme de livraisons de gaz naturel, selon le ministre ghanéen des Finances, Seth Terkper. Le gouvernement souhaite financer la construction d’infrastructures énergétiques,  ce qui représente la 2nde tranche d’un accord de financement d’un montant global de 3 milliards de dollars (2,7 milliards d'euros) conclu en 2011 entre Accra et Beijing. Le  pays avait encaissé la 1ère tranche de 1,5 milliard de dollars, déjà remboursé par des livraisons de brut, d'un volume de 13 000 barils par jour, avant de surseoir à l’application de l’accord en raison de la baisse des cours du pétrole sur le marché international. "Cette fois-ci, nous utiliserons le g...