Le vice-président chinois Wang Qishan, en visite à Séoul, et le nouveau président de la République de Corée, Yoon Suk-yeol, sont convenus de renforcer les relations bilatérales et la coopération pragmatique.

En tant que représentant spécial du président chinois Xi Jinping, Wang Qishan a assisté à la cérémonie d’investiture de Yoon Suk-yeol, au cours de laquelle il lui a transmis les salutations et les meilleurs vœux de Xi Jinping.

La Chine et la République de Corée, voisins proches et partenaires majeurs, ont connu un développement rapide et tous azimuts de leurs relations bilatérales grâce à des intérêts communs de plus en plus nombreux depuis l’établissement des relations diplomatiques, a iniqué Wang Qishan.

Ce dernier a ajouté que face à un monde sujet aux bouleversements et à une pandémie de Covid-19 d’une ampleur inédite, « il est extrêmement important pour les deux parties, la région et le monde entier de consolider la coopération entre la Chine et la République de Corée ».

Beijing est disposé à collaborer avec Séoul pour « élever le niveau de leur partenariat de coopération stratégique et suivre la tendance de l’époque », a-t-il souligné. Wang Qishan a formulé une proposition en cinq points pour le développement futur des relations bilatérales :

  • la Chine et la République de Corée doivent renforcer la communication stratégique et les échanges de haut niveau, ainsi que poursuivre la promotion du dialogue et des échanges à tous les niveaux.
  • les deux parties doivent approfondir la coopération pragmatique, consolider l’alignement des stratégies de développement des deux pays et renforcer la coopération dans des domaines clés et sur des marchés tiers afin de développer la coopération bilatérale.
  • puisque la Chine et la République de Corée sont liées d’un point de vue géographique, leurs peuples sont connectés par des liens de parenté et leurs cultures jouissent d’affinités naturelles. Par conséquent, les deux pays doivent pleinement tirer profit de cet avantage et saisir l’opportunité du 30e anniversaire de leurs relations diplomatiques et de l’Année des échanges culturels entre la Chine et la République de Corée pour planifier et mettre en place davantage d’activités propices au développement de l’amitié entre les peuples. Ainsi, ils pourront continuellement injecter une énergie positive à l’évolution des relations bilatérales.
  • les deux pays doivent renforcer la communication et la coordination dans les affaires internationales et régionales, s’engager à défendre le multilatéralisme et le système de libre-échange ainsi que promouvoir le développement et la prospérité à l’échelle régionale et mondiale.
  • les deux parties doivent approfondir ensemble la coordination et la coopération dans les affaires de la péninsule coréenne et gérer de manière adéquate les questions sensibles. La Chine soutient sincèrement les deux parties de la péninsule coréenne dans l’amélioration de leurs relations et la promotion de la réconciliation et de la coopération, et elle est prête à consolider sa communication avec la République de Corée pour faire progresser la dénucléarisation de la péninsule coréenne et encourager une paix durable dans la péninsule.

De son côté, le nouveau président sud-coréen, Yoon Suk-yeol, a indiqué que « depuis l’établissement de leurs relations diplomatiques, les deux pays ont connu un développement rapide des liens bilatéraux et le commerce bilatéral a atteint un niveau record malgré la pandémie de COVID-19 ».

Dans le cadre du 30èmr anniversaire des relations diplomatiques, la Corée du Sud est prête à « promouvoir un rapprochement dans les communications stratégiques de haut niveau et les échanges à tous les niveaux, à approfondir les échanges et la coopération dans tous les domaines et consolider l’amitié entre les peuples, avec l’objectif d’ouvrir un nouveau chapitre des relations bilatérales ».

« La République de Corée est disposée à renforcer la communication et la coordination avec la Chine pour promouvoir ensemble la paix, la stabilité et la prospérité dans la péninsule coréenne », a-t-il ajouté.