La Chine finance un parc industriel en Éthiopie

par | Août 16, 2019 | Afrique, Chine - Afrique, MONDE

L’Éthiopie et la Chine vont établir un partenariat pour la construction d’un nouveau parc industriel, qui doit s’implanter dans la ville d’Adama. La majorité des financements nécessaires seront couverts par des prêts à taux bonifiés du gouvernement chinois.

Le conseiller économique et commercial auprès de l’ambassade chinoise en Éthiopie, Liu Yu, a déclaré à l’agence de presse Xinhua que « la construction de ce parc, situé dans la ville d’Adama, à 99 km au sud-est d’Addis-Abeba, pourrait débuter avant la fin de 2019 ».

« Environ 85% des financements nécessaires pour bâtir ce parc industriel seront couverts par des prêts à taux bonifiés du gouvernement chinois, tandis que les 15% restants seront fournis par le gouvernement éthiopien », a précisé Liu Yu.

« Ce parc industriel prévu aura pour priorité d’attirer des compagnies impliquées dans la fabrication d’équipements », a déclaré le conseiller de l’ambassade, observant que des travaux étaient actuellement menés pour conclure les procédures liées à l’acquisition des terres et au financement.

« Couvrant une superficie de 100 hectares, ce parc industriel devrait générer des opportunités d’emploi pour près de 25 000 Éthiopiens et il s’inscrit dans le cadre du grand plan de l’Éthiopie pour transformer son économie, majoritairement agraire, en une économie industrialisée d’ici à 2025 », précise l’agence chinoise.

Il s’agira du second parc industriel dans la ville d’Adama, un pôle commercial majeur dans le centre de l’Éthiopie, bénéficiant de financements et d’expertises chinois.

« Les gouvernements de Chine et d’Éthiopie ont accordé une grande importance à leur coopération dans différents domaines dont la construction de parcs industriels, ce qui a permis de dégager des résultats fructueux », a assuré Liu Yu.

Selon une étude citée par la BBC, « depuis 2000 », Addis Abeba lui « a emprunté plus de 12 milliards de dollars », faisant de ce pays le deuxième plus gros destinataire de prêts chinois vers l’Afrique (après l’Angola).

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :