Les célébrités chinoises se sont vu interdire d’approuver une poignée de services de santé et d’éducation, signalant une nouvelle phase dans la campagne de Xi Jinping pour refondre le paysage social et corporatif du pays, rapporte le Financial Times.

Les règles, qui interdisent aux artistes et aux influenceurs de soutenir les produits via les médias sociaux, les publicités télévisées, les diffusions en direct et les interviews, restreindront le monde lucratif des mentions de stars.

Les cours particuliers et les aliments diététiques, ainsi que les produits du tabac, les soins de santé et les équipements médicaux font partie des industries ciblées, selon un avis publié par le principal régulateur du marché de Pékin, l’Administration d’État pour la réglementation du marché, ainsi que six autres agences gouvernementales.

« Les célébrités devraient consciemment pratiquer les valeurs fondamentales socialistes dans leurs activités de promotion publicitaire », énoncent les règles. « Les activités doivent être conformes à la morale sociale et aux vertus traditionnelles. »