Alors qu’Air Mauritius a fermé sa liaison vers Guangzhou, faute de rentabilité, le président de la Région Réunion vient d’annoncer l’ouverture d’une desserte vers la Chine, en octobre 2018.

Lors d’une visite à Tianjin en Chine, Didier Robert, président de la Région Réunion, a annoncé la mise en place de trois vols commerciaux durant la période de vacances et de fête nationale en Chine. Des vols directs qui permettront de relier Saint-Denis à Tianjin en l’espace de 12 heures seulement, contre 20 heures actuellement.

En février 2017, la compagnie réunionnaise, Air Austral proposait une desserte directe de Guangzhou, grâce à la mise en place d’un code-share avec Air Madagascar signé en 2015. Ces trois vols devraient selon le président de la Région Réunion attirer 500 touristes chinois par semaine.

L’institution réunionnaise tient ainsi à développer son tourisme via la Chine. Des navettes vont être mises en place pour permettre aux touristes chinois de venir visiter l’océan Indien. La Région Réunion compte travailler jusqu’en octobre avec le bureau de tourisme et les agences de voyages, afin que les touristes chinois repartent avec satisfaction totale, a assuré l’institution.

« La Réunion n’est pas très visible en Chine pour le moment, mais avec l’ouverture de lignes directes, il y aura de plus en plus de touristes chinois« , a indiqué le consul général de Chine à La Réunion, Chen Zhihong.

D’après les médias réunionnais, les agences chinoises de voyages attendraient avec impatience l’ouverture de cette ligne. Shuhao Guo, agent de voyage chargé du marché chinois à l’agence Anthurium a expliqué que : «on fait des Salons à Pékin et à Tianjin. On a eu de très bons retours au niveau des professionnels ou touristes, sauf que le manque de lignes empêche d’avancer plus».

Cet accord passé entre La Réunion et la 4ème ville du pays, Tianjin «marque une concrétisation et une finalisation», pour Didier Robert, qui compte mettre en place une plateforme d’export à Tianjin avec un espace de sous-douanes dédié aux produits réunionnais.

Air Mauritius ne se rend plus à Guangzhou