La National Radio and Television Administration (NRTA) de Chine, l’Union de radiodiffusion d’Asie-Pacifique (ABU), l’Union de radiodiffusion des États arabes (ASBU), l’Union africaine de radiodiffusion et l’Union européenne de radiodiffusion (UER) ont annoncé le lancement leur initiative commune sur la protection de la biodiversité (Initiative on Protection of Biodiversity Launched), le 15 octobre 2021.

Cette initiative entre dans le cadre de la première partie de la 15eréunion de la Conférence des Parties (COP15) à la Convention sur la diversité biologique s’est déroulée à Kunming du 11 au 15 octobre.

Cette initiative invite les diffuseurs mondiaux et les professionnels des médias électroniques à respecter leur engagement à l’égard de la protection de la biodiversité et à renforcer la coopération internationale en matière de reportage, de production de programmes et d’échanges mutuels de manière à contribuer positivement à l’avancement de la civilisation écologique et à la construction d’un avenir commun pour toutes les formes de vie sur terre.

Meng Dong, vice-ministre de la NRTA, et Li Malin, vice-gouverneure de la province du Yunnan, ont assisté au lancement de l’initiative et y ont pris la parole. Melissa Fleming, secrétaire générale adjointe à la communication globale des Nations Unies, et les chefs de l’ABU, de l’ASBU et de l’UER ont prononcé un discours vidéo.

Voici les points importants concernant l’initiative commune sur la protection de la biodiversité :

Toutes les Parties notent que la biodiversité mondiale traverse une crise sans précédent. Elles conviennent à l’unanimité que l’humanité et la nature forment une communauté avec un avenir commun. 

Elles sont conscientes que les médias électroniques assument des responsabilités sociales irremplaçables pour faire progresser la civilisation écologique et la protection de la biodiversité.

Conformément à l’esprit de la Déclaration de Kunming, toutes les Parties aimeraient demander des actions communes, comme suit:

  • faire connaître les documents des Nations Unies et faire rapport des activités des Nations Unies liées à la biodiversité
  • produire et diffuser davantage de produits audiovisuels mettant en valeur la biodiversité et la protection écologique afin d’accroître la compréhension du public
  • renforcer la coopération internationale en matière de coproduction, d’entrevues conjointes, d’échange de contenu et de visites mutuelles
  • envisager une coopération avec les intervenants publics et privés pertinents pour mener à bien des projets liés à la biodiversité
  • renforcer les connaissances des professionnels des médias électroniques et organiser des formations et des séminaires sur la biodiversité à leur intention