Dans un article publié sur le site de l’agence de presse, Xinhua, l’attaché de Défense à l’ambassade de Chine en Russie, Kui Yanwei, a expliqué que la lutte contre le coronavirus sur le sol chinois a été possible grâce à « l’armée venue en aide aux malades dès le début de l’épidémie ».

Une action mise en exergue par les autorités, qui ont assuré que la présence de l’armée chinoise a « grandement contribué à vaincre le Covid-19 en Chine ».

Selon l’attaché de la défense à l’ambassade de Chine en Russie, Kui Yanwei, « plus de 10.000 médecins militaires et 200.000 miliciens sont ainsi venus porter assistance aux malades ». Ce dernier a estimé que l’armée «a courageusement assumé la responsabilité et a résolument mené des combats acharnés contre le coronavirus».

Dès le début de l’épidémie en janvier 2020, 63 hôpitaux militaires ont été transformés pour accueillir des malades atteints de la pneumonie provoquée par le Covid-19, près de 3.000 lits supplémentaires ont été aménagés et plus de 10.000 médecins militaires ont été dépêchés pour accorder leur assistance aux patients.

«Quatre hôpitaux militaires de la province du Hubei sont devenus des établissements clés pour accueillir les malades atteints de pneumonie», a souligné Kui Yanwei.

Les 28 garnisons de province ont envoyé quotidiennement près de 200.000 miliciens pour aider les autorités locales à gérer le personnel venu d’autres régions, à désinfecter les rues, à assurer l’approvisionnement en produits alimentaires et à inculquer à la population les mesures de prévention, a précisé ce dernier.

Outre le territoire chinois, une équipe d’experts médicaux de l’armée chinoise, apportant du matériel médical fourni par le ministère de la Défense, est arrivée à Vientiane, capitale du Laos, afin de venir en aide au pays dans la lutte contre l’épidémie de COVID-19.