La province de Shaanxi, dans le nord-ouest du pays, a signalé le 25 avril sept nouveaux cas importés du nouveau coronavirus, revenant de Russie, alors même que les cas domestiques dans le pays étaient largement maîtrisés.

La ville portuaire de Manzhouli en Mongolie intérieure a également signalé trois nouveaux cas importés, sans donner de détails.

Pourtant le gouvernement a mis en place des contrôles stricts dans ses ports et points frontaliers, interdisant l’entrée de ressortissants étrangers le 28 mars, et détournant même des vols internationaux de sa capitale Pékin.

Toutefois, les autorités ont admises qu’il y avait toujours un petit nombre de cas introduits par des citoyens chinois souhaitant rentrer chez eux malgré les risques d’infection. Ces derniers jours, nombre d’entre eux sont revenus de Russie.

A lire aussiÉtat d’alerte à la frontière russe

Les nouveaux cas dans le Shaanxi étaient tous des ressortissants chinois qui étaient revenus le 20 avril sur un vol de Moscou qui avait été détourné de Beijing. Le 25 avril, le vol avait un total confirmé de 30 cas et 8 infections asymptomatiques, selon la commission provinciale de la santé.

Aucun autre détail n’a été donné sur les cas importés à Manzhouli en Mongolie intérieure. Le 24 avril, la province du Nord a annoncé qu’elle commencerait à exiger que toutes les arrivées internationales subissent une quarantaine de 28 jours, ainsi que deux tests pour COVID-19 ainsi qu’un test d’anticorps.

La Chine a signalé 12 nouveaux cas de coronavirus le 24 avril, contre six nouveaux cas la veille, selon les données de la Commission nationale de la santé du 25 avril. Parmi ceux-ci, 11 ont été importés, contre deux le jour précédent.

A lire aussi : Onze nouveaux cas confirmés, dont cinq importés

La commission a également signalé 29 nouveaux cas asymptomatiques, en légère baisse par rapport aux 34 enregistrés la veille. Quatre de ces cas ont été importés.

En date du 27 avril, le nombre total de cas confirmés en Chine est désormais de 82 830. Le nombre de morts est resté le même à 4 633, avec un nouveau décès signalé à Beijing, le premier depuis le 24 avril.