mardi, juin 25

Le parlement taïwanais renforce le plan de soutien à l’économie

Le vice-dirigeant du Yuan législatif, Tsai Chi-chang, a proclamé le 21 avril l’adoption des mesures renforçant le plan de soutien à l’économie face au Covid-19.

Décidé fin février, ce plan vise à financer les mesures de lutte contre le Covid-19, aider les entreprises et personnes touchées par les conséquences économiques de la pandémie et revitaliser l’économie dans son ensemble.

Ce plan s’élève désormais à 1,05 billion de dollars taïwanais (environ 32 milliards d’euros), ce qui représente 5,4% du produit intérieur brut (PIB) taïwanais.

Sur ces 1,05 billion de dollars taïwanais, 210 milliards consistant essentiellement en aides directes sont tirés d’un budget spécial et 140 milliards sont mobilisables grâce à des redéploiements au sein du budget courant de l’État.

Enfin, 700 milliards vont être injectés par la Banque centrale dans le système bancaire pour soutenir la trésorerie des entreprises.

Le budget spécial alloué à cet effort a été augmenté pour atteindre 210 milliards de dollars taïwanais, contre 60 milliards prévus initialement. Ce budget spécial pourra être doublé si nécessaire, ont prévu les députés.

Le ministère de économie a également mit à disposition un numéro vert (le 1988) pour aider les entreprises et travailleurs indépendants à accéder aux mesures de soutien les plus adaptées à leur situation.

Parmi les mesures déjà en place figurent des subventions pour le paiement des salaires dans les entreprises subissant une chute de plus de 50% de leur chiffre d’affaires.

Dans ce cadre, l’État subventionne 40% du salaire des employés, dans la limite de 20 000 dollars taïwanais, pour les mois d’avril, de mai et de juin, ou bien accorde une aide ponctuelle de trésorerie de l’ordre de 10 000 dollars taïwanais par employé à temps plein.

Les entreprises bénéficiant de ces aides ne peuvent avoir recours à des congés sans solde, des licenciements ni à des baisses de salaire pendant la période considérée.

Les entreprises dont le chiffre d’affaires a diminué d’au moins 15% en moyenne peuvent accéder à une garantie de l’État pour le prolongement de prêts existants ou pour de nouveaux prêts. Des prêts à taux réduits, garantis à hauteur de 80 ou 90% selon les cas, sont en outre disponibles spécifiquement pour les petites et moyennes entreprises.

Des aides spécifiques sont aussi prévues pour les entreprises d’import-export, en termes de réduction de frais d’assurance ou de subvention au paiement des intérêts des prêts à l’export. Des aides au paiement des factures d’eau, d’électricité ou de gaz naturel peuvent également être demandées par les entreprises.

Le plan prévoit aussi le financement de coupons de réduction distribués à la population pour des achats dans les hôtels, restaurants, marchés de nuit, commerces touristiques mais aussi pour des activités culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *