Le marché chinois de l’emballage atteindra 1004,9 milliards d’unités avec un TCAC de 1,8% en 2024, selon GlobalData.

Les consommateurs préfèrent et choisissent les options pratiques et rapides dans les aliments et les boissons, ce qui stimule la demande d’options d’emballage innovantes. Le secteur de l’emballage en Chine devrait atteindre 1004,9 milliards d’unités en 2024, à un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 1,8% entre 2019 et 2024, selon GlobalData, une société de données et d’analyse de premier plan.

Le rapport de GlobalData, «China Packaging Industry – Trends and Opportunities», révèle que le secteur est principalement tiré par la croissance des emballages métalliques rigides, qui devraient enregistrer le TCAC de volume le plus rapide de 5,9% entre 2019 et 2024. La catégorie est suivie par les plastiques rigides, qui devraient enregistrer un TCAC de 2,8% au cours des cinq prochaines années.

Anchal Bisht, analyste des consommateurs chez GlobalData, a déclaré que « les  modes de vie plus occupés et les longues heures de travail chez les consommateurs chinois entraînent une augmentation substantielle de la demande d’options de restauration rapide, pratiques et faciles à transporter. Des facteurs tels que la solidité, la recyclabilité et la commodité motivent l’utilisation d’emballages métalliques rigides dans les boissons alcoolisées et non alcoolisées ».

Le plastique rigide était le matériau d’emballage le plus consommé dans l’industrie chinoise de l’emballage représentant une part de marché de 28,7% en 2019. Il devrait atteindre 30,1% d’ici 2024. Les emballages flexibles et le papier et le carton étaient les autres matériaux d’emballage populaires.

L’industrie alimentaire a caractérisé la plus grande utilisation des emballages en Chine et a représenté 43,2% de part de marché. Il a été suivi par les boissons non alcoolisées et les autres industries avec des parts de 23,9% et 17,1%, respectivement.

L’industrie des boissons non alcoolisées était en tête en termes d’utilisation de plastiques rigides, avec une part de 56,2% en 2019. Elle a été suivie par l’industrie alimentaire qui représentait une part de 40,3% sous les emballages en plastique rigide la même année.

Mme Anchal a conclut que « les problèmes de développement durable en cours ont déplacé l’attention des consommateurs vers un mode de vie vert qui augmente la demande de matériaux d’emballage recyclables. En outre, alors que la tendance à adopter un mode de vie sain gagne du terrain, les consommateurs chinois se concentrent sur la modération de la consommation d’aliments et de boissons, ce qui favorise la popularité des emballages plus petits, offrant ainsi de nombreuses opportunités de croissance pour la croissance du secteur ».