Le Musée national de la soie de Chine (National Silk Museum, NSM) a annoncé la réussite du forum de la Journée internationale des musées 2022, qui s’est tenu le 17 mai pour marquer le 30e anniversaire du musée sur le thème « Le pouvoir des musées : recherche, collaborations et communauté ».

Yucai Gu, directeur adjoint de l’Administration nationale du patrimoine culturel chinois, Laishun An, vice-président du conseil international des musées (International Council of Museums, ICOM), Xudong Wang, directeur du musée du palais impérial, Heather Brown, directrice adjointe du Cleveland Museum of Art, Maxwell Hearn, Douglas Dillon, président du département d’art asiatique du Metropolitan Museum of Art, Sally Yerkovich, présidente du comité permanent de l’ICOM sur l’éthique, et de nombreux autres universitaires ont participé et sont intervenus.

Au terme de l’événement, Zhao Feng, directeur du NSM, a tenu un discours soulignant les progrès et les réalisations du musée au cours des 30 dernières années. Il a également présenté les trois principaux aspects du musée, à savoir la recherche et la numérisation, la collaboration internationale et l’intégration de la communauté, qui correspondent aux valeurs fondamentales du musée (« plus récent, plus vaste et plus complet »), et qui lui permettront de devenir l’un des plus importants musées de Chine.

La recherche et la numérisation dynamisent le NSM

Le NSM a élaboré et perfectionné sa plateforme muséale numérique « Silk Road Online Museum » (musée en ligne de la route de la soie) en collaboration avec plus de 40 musées dans le monde. Cette plateforme permet au grand public de participer à des expériences virtuelles comprenant des collections numériques, des expositions numériques, des connaissances numériques et la conservation en ligne.

Les collaborations internationales dynamisent le NSM

Le NSM a également participé à plusieurs collaborations transfrontalières, dans le but d’encourager les nouvelles idées qui suscitent l’innovation et aident le musée à sortir des sentiers battus. En 2020, le musée a collaboré avec des chercheurs et des universités à l’étranger pour créer une carte mondiale de la soie («World Map of Silk»).

L’intégration de la communauté dynamise le NSM

Depuis plusieurs années, le NSM s’engage également auprès des communautés pour promouvoir et préserver l’artisanat traditionnel chinois. Le musée s’est associé à des passionnés de hanfu (un vêtement traditionnel porté par les Hans) pour organiser le festival du hanfu chaque année en avril.

Le forum était également une occasion unique pour les directeurs de musées du monde entier de se réunir pour échanger leurs idées et leur expertise sur le thème de la Journée internationale des musées de cette année, « Le pouvoir des musées« , afin d’apporter des changements positifs au milieu des musées.