mardi, juillet 16

Le Niger suspend les exportations pétrolières vers la Chine

Le Niger a arrêté ses exportations pétrolières vers la Chine via le Bénin, tendant un peu plus les relations diplomatiques avec son voisin ouest-africain.

Le ministre nigérien du Pétrole, Mahamane Moustapha Barke Bako, a annoncé l’interruption du pétrole vers la Chine, acheminées via un pipeline traversant le Bénin. Cette situation va intensifier les tensions diplomatiques entre les deux pays africains.

Les exportations de pétrole du Niger devaient transiter par le port béninois vers la Chine, et étaient régies par un protocole d’accord avec la China National Petroleum Corp (CNPC), d’une valeur de 400 millions de dollars.

Cependant, ces flux ont été interrompus lorsque le ministre a ordonné la fermeture d’une section du pipeline de 2 000 km reliant les champs pétrolifères d’Agadem à la côte béninoise.

Les relations entre le Niger et le Bénin se sont détériorées depuis que le Bénin a bloqué les exportations de pétrole brut du Niger via son port en mai 2024, exigeant la réouverture de la frontière nigérienne pour ses marchandises et la normalisation des relations bilatérales. Cette mesure a été perçue par Niamey comme une pression excessive, surtout dans le contexte d’instabilité régionale.

Selon le site EnergyNews, « la suspension des exportations pétrolières nigériennes vers la Chine via le Bénin pourrait avoir des répercussions importantes sur le marché pétrolier régional ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *