Le gouvernement a appelé les services publics et les grandes entreprises d’Etat à régler à temps leurs dettes dues aux Petites et Moyennes Entreprises (PME). Elles devront également s’assurer de payer en temps et en heure leurs factures.

Les entreprises publiques centrales ont été incitées à régler la totalité des dettes échues à leurs créanciers privés. Depuis novembre 2018, les services publics et les grandes entreprises d’Etat ont amassé plus de 160 milliards de yuans (21 milliards d’euros) de dettes échues. Parmi ces dettes, les salaires et les paiements de projets de travaux publics.

Les salaires des employés migrants (originaires d’autres provinces que celle où ils travaillent) doivent être réglés à 100% et à temps, a souligné le gouvernement. Les autorités veulent que les fonds collectés, via des émissions d’obligations, notamment par les autorités locales, ainsi que les intérêts de leurs dettes non échues, soient utilisés pour régler les arriérés.

Des contrôles vont être réalisés, et le gouvernement a assuré qu’il allait rendre public les noms de ceux qui réagissent mal ; punir les endettés douteux avec des amendes sévères, et mettre en place de nouveaux mécanismes à long terme afin de prévenir les nouveaux arriérés.