La province du Sichuan connue pour ses zones montagneuses, qui ont longtemps été « une citadelle d’extrême pauvreté », sortent désormais de la pauvreté.

Selon le gouvernement provincial du Sichuan, sept districts de la préfecture autonome Yi de Liangshan (photo ci-contre) étaient le dernier groupe de districts du Sichuan à avoir été retirés de la liste nationale de la pauvreté.

Le Liangshan abrite la plus grande communauté de l’ethnie Yi de la Chine. Sur une population de 5,3 millions d’habitants, environ 2,8 millions sont issus de l’ethnie Yi.

La préfecture a longtemps été confrontée à une pauvreté extrême en raison de son terrain accidenté et d’environnement naturel rude.

En 2013, le Liangshan comptait 881.000 personnes vivant dans la pauvreté. De 2015 à 2020, la préfecture a entrepris une campagne massive de lutte contre la pauvreté.

Cela s’est traduit par la construction de plus de 10.000 km de routes rurales, du relogement de 350.000 habitants dans des logements financés par le gouvernement et des aides allouées à 215 villages afin de développer leur économie collective.

Plus de 11.000 fonctionnaires ont été envoyés dans les villages pour aider et soutenir les mesures de lutte contre la pauvreté. A la fin de l’année 2019, le taux de pauvreté dans le Liangshan a été réduit à 4%, selon le gouvernement provincial.