Les dépenses de Recherche&Développement dans les grandes villes de Chine dépassent 576 milliards de yuans (75 milliards d’euros).

Selon le 21st Century Business Herald, les dépenses totales de Recherche&Développement (R&D) en Chine, et notamment des quatre grandes villes de Chine (Beijing, Shanghai, Guangzhou et Shenzhen) ont atteint 576,4 milliards de yuans (75 milliards d’euros) en 2019, soit 26% du total.

  • Beijing est la seule ville à avoir vu ses dépenses de R&D dépasser la barre des 200 milliards de yuans pour atteindre 223,36 milliards de yuans (29 mds €). En 2018, les investissements de la capitale dans la recherche fondamentale, curseur du niveau d’investissement initial dans l’innovation, représentaient 25,5% du total. Le nombre des entreprises de haute technologie de Beijing au niveau national ont également pris la première place en Chine.
  • Shanghai a investi 152,46 milliards de yuans (20 mds €) en R&D l’an dernier, arrivant à la deuxième place. En 2019, les chercheurs de Shanghai ont publié 87 articles dans des revues académiques de renom, telles que Science and Nature, ce qui représente 28,4% du total. De plus, 13 entreprises de Shanghai figurent dans le Conseil de l’innovation scientifique et technologique, ou conseil STAR, et sont en leader de l’investissement en R&D
  • Shenzhen arrive en troisième position avec des dépenses totales de 132,83 milliards de yuans (17,3 mds €) en 2019. Les entreprises de technologie chinoise sont devenue le principal moteur de l’innovation de la Chine, et les grandes entreprises de Shenzhen y sont bien placées. n seul exemple pour expliquer la situation : le géant des télécommunications Huawei, dont les dépenses en R&D ont atteint 131,7 milliards de yuans (17 mds €) en 2019.
  • Guangzhou a dépensé en R&D de 67,77 milliards de yuans (8,8 mds €). Un chiffre bas comparé aux autres cités, mais l’écart entre la métropole du sud et les trois premières villes commence à se creuser. Car en termes de proportion des investissements de R&D dans le PIB, ce chiffre représente 2,87%, soit encore moins que le niveau moyen de la province du Guangdong (2,88%).

En 2019, Guangzhou, Suzhou, Hangzhou, Xi’an, Chongqing, Nanjing, Tianjin et Chengdu ont toutes investi plus de 40 milliards de yuans (5,2 mds €) en R&D. Parmi elles, Guangzhou et Suzhou ont dépassé les 60 milliards de yuans (7,8 mds €), tandis que Hangzhou a dépassé les 50 milliards de yuans (6,5 mds€).