Le nombre des décès liés au Covid-19 parmi des Uruguayens âgés de 18 à 70 ans et entièrement vaccinés depuis au moins deux semaines avec le vaccin CoronaVac, produit par le laboratoire pharmaceutique chinois Sinovac, a chuté de 97%, selon un rapport préliminaire.

Vaccin du laboratoire SinoVac

Les hospitalisations en soins intensifs après une inoculation au CoronaVac ont également diminué de plus de 95% et les cas d’infection ont chuté de 57%, a indiqué le rapport du ministère uruguayen de la Santé publique.

Lire aussi : Le vaccin de Sinovac serait efficace à 99,49% selon une étude thaïlandaise

Ce rapport se base sur une étude qui a suivi du 1er mars au 25 mai 712.716 personnes 14 jours après avoir reçu leur dernière dose de CoronaVac.

En date du 25 mai, 28% de la population uruguayenne avait été entièrement vaccinée, selon le rapport. Le pays avait recensé en date du 30 mai 291.488 cas d’infection, dont 4.213 décès.

Le vaccin CoronaVac est développé par Sinovac, une entreprise basée à Beijing depuis début février. Il s’agit de l’un des deux sérums les plus utilisés en Chine contre le coronavirus, avec celui de Sinopharm.

Le laboratoire chinois Sinovac utilise une technique dite «classique», proche des injections contre la grippe. Il s’agit du vaccin CoronaVac contre un virus inactivé.  Ce vaccin chinois est administré en deux injections et se conserve dans un réfrigérateur.

Ainsi, il se démarque des vaccins à ARN messager, comme ceux de Pfizer/Biontech et Moderna. Dans une évaluation publiée sur l’OMS, les experts de la SAGE ont déclaré être «convaincus que deux doses de CoronaVac sont efficaces pour prévenir la COVID19 confirmée par test PCR chez les adultes âgés entre 18 et 59 ans. Cependant, il manque des données en ce qui concerne les personnes âgées et les personnes souffrant d’autres maladies».

Les autorités chinoises ont approuvé le vaccin CoronaVac après plusieurs essais, en Chine et dans des pays comme le Brésil et la Turquie. Des pays d’Amérique du Sud, d’Asie, mais aussi l’Égypte, l’ont autorisé en urgence. Les Philippines, Thaïlande, Ukraine, Turquie, Mexique, Venezuela, Tunisie également.

Lire aussi : Le régulateur brésilien approuve le vaccin chinois CoronaVac

Début février, le laboratoire chinois a indiqué un taux d’efficacité globale du vaccin CoronaVac d’environ 50% pour empêcher l’infection et de 80% pour éviter les cas nécessitant une intervention médicale.

«Les résultats montrent que le vaccin est sûr et présente un effet immunogène sur les personnes de toutes les tranches d’âge», a assuré Sinovac. En février 2021, la Turquie avait affirmé que ce vaccin CoronaVac était efficace à 91,25 %, l’Indonésie à 65,3%. Quelques semaines plus tard, au Chili, une étude sur des millions de vaccinés a affirmé que ce vaccin chinois était très efficace pour lutter contre les formes graves et éviter les décès.

Lire aussi : Le vaccin chinois CoronaVac autorisé au Chili

Toutefois, le 10 avril, un haut responsable chinois, a déclaré que les vaccins chinois «n’ont pas un taux de protection très élevé», ce qui a été confirmé par des chercheurs brésiliens.