Le régulateur brésilien a approuvé le 17 janvier l’utilisation en urgence de deux vaccins contre le Covid-19, le britannique d’AstraZeneca et le chinois CoronaVac.

Il s’agit des deux premiers vaccins à obtenir le feu vert au Brésil, où la pandémie de Covid-19 a déjà fait presque 210.000 morts.

Cette autorisation annoncée par le régulateur Anvisa lance la campagne de vaccination au Brésil, qui utilisera dans un premier temps le vaccin chinois, CoronaVac.

Lire aussi :Au Brésil, le vaccin chinois CoronaVac efficace à 50,38%

Ce vaccin chinois est développé en partenariat avec l’Institut Butantan de Sao Paulo, tandis que le vaccin d’AstraZeneca/Oxford est produit à Bombay par le laboratoire Serum en partenariat avec la Fondation Fiocruz du ministère de la Santé brésilien.

Six millions de doses du vaccin CoronaVac se trouvent déjà à Sao Paulo dans l’attente de l’autorisation pour entamer une campagne de vaccination dans l’Etat de Sao Paulo.

Cette annonce va à l’encontre de la volonté du ministère de la Santé qui souhaite que ces doses soient utilisées simultanément dans tous les États brésiliens.