Semblable au secteur technologique de Chine qui connait une lente progression malgré les allégations croissantes de violation de la confidentialité des données, les compagnies aériennes chinoises constatent également une amélioration de leur secteur après le début de la pandémie COVID-19, selon GlobalData.

Cabinet leader en donnée et analyse, GlobalData a indiqué dans une récente note que le secteur des voyages et du tourisme a été l’un des principaux secteurs qui a fortement souffert de la pandémie de COVID-19.

Cette tendance s’est constatée dans les pays, ayant annoncé un confinement, notamment en Europe et aux États-Unis, afin de contenir la pandémie. En conséquence, les compagnies aériennes ont affiché une baisse nette de rentabilité suite à la chute du nombre de passagers voyageant. Cette situation a entraîné des pertes d’emplois massives dans le secteur.

Anindya Biswas, analyste des profils d’entreprise chez GlobalData, a expliqué que « contrairement à d’autres économies mondiales, l’économie chinoise a lentement progressé, ce qui se reflète également dans le secteur aérien chinois ».

Ainsi, « pour le deuxième trimestre clos le 30 juin 2020 (T2 2020), les compagnies aériennes chinoises ont montré des signes de redressement contrairement à leurs homologues mondiaux qui souffrent des fermetures de frontières ».

Peu de temps après la légère baisse du premier trimestre clos le 31 mars 2020 (T1 2020), les principales actions des compagnies aériennes chinoises ont augmenté, principalement en raison de l’ouverture des frontières chinoises, de la demande intérieure croissante ainsi que de la hausse du Yuan et baisse des prix du pétrole.

Anindya Biswas a indiqué que « la compagnie aérienne chinoise à bas prix Spring Airlines a été l’un des acteurs notables de l’industrie aérienne chinoise à la tête de la résurgence ».

Le cours de l’action Spring Airlines a reflété ce sentiment, enregistrant un rendement cumulatif annuel (YTD) au 30 septembre 2020 de 1,6%, un rendement trimestriel (QTD) de 23,2%.

D’un autre côté, bien que China Southern Airlines Co, Air China et China Eastern Airlines Corp aient rapporté un YTD négatif de 22,3%, 38,6% et 24,1%, respectivement, ils ont rapporté un rendement QTD positif de 21,9%, 9,7% et 19,9%, respectivement .

Anindya Biswas a souligné que « l’augmentation de la demande intérieure dans le pays, favorisée par les préférences de la population pour visiter les destinations touristiques nationales, a contribué de manière significative à l’augmentation du PIB du pays lors de la reprise post-pandémique et a contribué à la croissance des revenus de ces compagnies aériennes ».

Selon elle, « avec les nouveaux cas de réinfection qui font surface à la fois en Chine et dans le reste du monde et dans les pays prolongeant le confinement, il reste à voir si les compagnies aériennes chinoises peuvent soutenir ce redressement en tirant uniquement parti de la demande du marché intérieur comme leur seul USP ».