Les entreprises allemandes ont montré un optimisme «évident» quant aux perspectives économiques de la Chine en 2021.

La plupart des entreprises allemandes restent attachées au marché chinois, malgré les inquiétudes concernant le découplage économique des États-Unis, selon la dernière enquête de confiance des entreprises, a rapporté le South China Morning Post.

Lire aussi : Le découplage avec les États-Unis ramènerait la croissance de la Chine à 3,5%

Leur optimisme reposait sur la reprise post-coronavirus de la Chine, et la perspective d’un accord d’investissement historique conclu entre la Chine et Bruxelles lors du sondage en octobre et novembre 2020, a indiqué un rapport de la Chambre de commerce allemande en Chine.

Bien que les entreprises allemandes aient été touchées par la pandémie de Covid-19 au premier semestre 2020, plus de 40% des plus de 500 entreprises allemandes interrogées ont déclaré que leurs bénéfices avaient augmenté en Chine l’année dernière.

Une «majorité écrasante», soit 96%, des entreprises interrogées ont déclaré qu’elles n’avaient pas l’intention de quitter la Chine, et 72% avaient l’intention d’investir davantage dans le pays au cours des deux prochaines années.

Seules 3% des entreprises ont déclaré qu’elles envisageaient de quitter la Chine mais n’avaient pas encore de «plans spécifiques». «L’optimisme est évident pour 2021», a indiqué le rapport.