Le potentiel global des thérapies basées sur les siRNA* a incité les sociétés pharmaceutiques chinoises à exploiter les opportunités et à proposer des thérapies innovantes prometteuses à travers le monde.

Dans ce contexte, les sociétés pharmaceutiques chinoises se sont davantage concentrées sur le pipeline d’ARNsi par le biais d’alliances stratégiques, a constaté GlobalData, l’une des principales sociétés de données et d’analyse.

Les sociétés pharmaceutiques chinoises ont conclu quatre accords avec des acteurs du siRNA depuis janvier 2020. Hansoh Pharma a conclu des alliances stratégiques avec Silence Therapeutics et OliX Pharma pour développer des thérapies à base de siRNA en octobre 2021.

Prashant Khadayate, analyste pharmaceutique chez GlobalData, commente : «Les sociétés pharmaceutiques en Chine recherchent en permanence des opportunités d’améliorer leur portefeuille de pipelines innovants. Ils ont également forgé des alliances stratégiques basées sur des siRNA dans le passé. Cependant, il y a une tendance croissante à forger ces alliances depuis 2020.»

Selon le Pharma Intelligence Center de GlobalData, le partenariat de co-développement de Hansoh Pharma avec Silence Therapeutics est la troisième plus grande alliance stratégique mondiale basée sur des siRNA en termes de valeur globale de l’accord depuis janvier 2020 . Hansoh effectuera un paiement initial de 16 millions de dollars américains et Silence Therapeutics est éligible pour recevoir jusqu’à 1,3 milliard de dollars américains en étapes supplémentaires de développement, réglementaires et commerciales.

Parmi les autres alliances stratégiques de siRNA de grande valeur, citons le partenariat d’AstraZeneca de 4,1 milliards de dollars US avec Silence Therapeutics en mars 2020, suivi du partenariat de 2,2 milliards de dollars US d’Alnylam Pharmaceuticals avec PeptiDream en juillet 2021.

Dans l’ensemble, le paysage siRNA a reçu une poussée avec une activité accrue du point de vue du pipeline. Cela pourrait être dû au succès attendu de Novartis inclisiran dans l’hypercholestérolémie, avec une prévision consensuelle de ventes atteignant 2,3 milliards de dollars US en 2027 selon le Pharma Intelligence Center de GlobalData.

Prashant Khadayate a indiqué que «le nombre d’alliances stratégiques de grande valeur au sein de l’espace thérapeutique siRNA a considérablement augmenté. Ces dernières années, une augmentation de la valeur des transactions dénote également les opportunités potentielles que les thérapies basées sur les siRNA peuvent créer pour les sociétés pharmaceutiques. De plus, il est essentiel de noter que les alliances stratégiques à haute valeur ajoutée récemment conclues par les sociétés pharmaceutiques dans le domaine des siRNA en sont aux premiers stades de leur développement».

*siRNA : les petits ARN (Acide Rubonucléique) interférents (ou siRNA pour small interfering RNA) sont de petits ARN pouvant se lier spécifiquement à une séquence d’ARN messagers et ainsi empêcher l’expression de gènes en clivant cet ARN. Ils peuvent théoriquement inhiber spécifiquement l’expression de gènes en protéines.