Sélectionner une page

Hong Kong,RÉGIONS SPÉCIALES

Les taxis veulent redorer le blason d’Hong Kong

Près de 600 taxis ont participé à un rassemblement pour la paix et contre la violence à Hong Kong, le 23 août.

Habillés de messages d’amour « I Love Hong Kong I Love China » et de drapeau chinois, ils ont traversé le quartier de Tsim Sha Tsui.

Le rassemblement, organisé par le groupe civil Safeguard Hong Kong et l’Association des chauffeurs de taxi de Hong Kong, visait à s’opposer conjointement à la violence et à rétablir l’ordre social dans les meilleurs délais, selon les organisateurs.

Wong Yat-fung, directeur général de l’Association des chauffeurs de taxi de Hong Kong, a expliqué que « Hong Kong avait récemment été témoin d’une grave congestion du trafic due à des manifestations illégales. La détérioration de la situation a affecté les moyens de subsistance des chauffeurs de taxi, réduisant le revenu de beaucoup de personnes de plus de 50% ».

De son côté, Kennedy Wong Ying-ho, responsable de Safeguard Hong Kong, a indiqué que « le rassemblement a été lancé dans le chaos inquiétant qui règne depuis deux mois à Hong Kong, au cours duquel de violents manifestants ont bloqué la circulation et harcelé les passagers à l’aéroport, portant atteinte à l’image de Hong Kong ».

« Ce sont des actes commis par quelques personnes seulement et la grande majorité des résidents de Hong Kong sont civilisés, respectueux de la loi et hospitaliers », a indiqué Wong Yat-fung à l’agence de presse, Xinhua.

Pour ce dernier, « le rassemblement visait à montrer le charme de Hong Kong au public et aux touristes par le biais des chauffeurs de taxi proposant un service chaleureux et attentionné, afin d’attirer plus de touristes à Hong Kong et de revitaliser l’industrie du tourisme gravement touchée ».

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre avis nous intéresse!

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques

Dossier d’Histoire




Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :