Opération séduction pour le ministre du tourisme Anil Gayan, qui a vendu la destination Maurice aux 80 représentants de tour-opérateurs chinois invités à L’Aventure du Sucre, à Beau-Plan par la Mauritius Tourism Promotion Authority (MTPA).

Ce dernier a affirmé que « Maurice est une destination unique où toutes les communautés vivent en paix ». Le ministre a tenu à rassurer les voyagistes chinois, dans un contexte international tendu, assurant que « le tourisme porte sur l’amour et l’amitié autour des gens ».

« Le tourisme et le terrorisme ne peuvent pas coexister. Nous sommes heureux d’offrir une destination sûre où il y a une diversité religieuse et culturelle. Maurice n’est pas qu’une destination de soleil et de plages » a ajouté Anil Gayan.

Le ministre a souligné que « les tour- opérateurs qui sont venus pourront mieux vendre cette destination aux Chinois ».  En effet, ce dernier s’est dit étonné de constater sur les agences de voyage ne connaissaient pas l’île Maurice, raison pour laquelle ce dernier a tenu à vendre lui même son pays.

De son côté, Kevin Ramkaloan, directeur de la MTPA, a évoqué la visite de près de 90 000 chinois en 2016, permettant de réaliser 3,6 milliards de roupies de recettes, soit 936 millions d’euros.

Ce dernier s’est réjoui de l’intérêt croissant des chinois pour Maurice, car ils sont ceux dépensent le plus dans l’île, outre l’hébergement, le shopping et les sorties que les touristes des autres nationalités.

La MTPA a décidé d’organiser un Mega Fam Trip pour les tour-opérateurs chinois, prévoyant plusieurs activités culturelles, sportives, de détentes, dont des Road Shows, afin d’attirer 135 000 visiteurs sur le court terme et de 200 000 sur le long terme.

Toutefois, les acteurs du secteur devront faire davantage d’efforts pour attirer et fidéliser les touristes chinois. En effet, les tour-opérateurs chinois basés à Beijing déplorent le manque de de chambres d’hôtel entre novembre et janvier, alors qu’il y a des places libres à bord des avions d’Air Mauritius durant cette période.