Le musée de Liangjiahe présente la vie de Xi Jinping dans le village de Liangjiahe dans le Xian de Yonghe (Shaanxi) pendant la Révolution culturelle.

Pendant la Révolution culturelle, Xi Jinping a fait partie du Mouvement d’envoi des zhiqing à la campagne (上山下乡运动 : Shàngshān xiàxiāng yùndòng ; litt. « Mouvement Monter à la montagne et descendre à la campagne »).

Il s’agit d’une politique menée en Chine par Mao Zedong durant la Révolution culturelle. Xi Jinping a vécu pendant plusieurs années dans le village de Liangjiahe, dans la province de Shaanxi.

Ce village est situé à 70 kilomètres de Yan’an un des sanctuaires rouges dédiés à Mao Zedong et à un millier de kilomètres au sud-ouest à Beijing, est relié depuis 2016 par une autoroute.

Le village abrite un musée permettant aux visiteurs d’« étudier la pensée du président, c’est pour cette raison qu’ils viennent jusqu’ici ».

Voir les « 6 épisodes sur l’histoire de Xi Jinping avec un village situé sur le plateau de Lœss »

Le musée présente des photos et des slogans de Xi Jinping. Le musée propose de montrer comment Xi Jinping « a aidé à construire un barrage, creuser un puits et développer le méthane à usage communautaire », d’après CGTN America.

D’après le South China Morning Post, en 2018, les estimations des médias continentaux ont estimé le nombre de visiteurs à une moyenne de 12 000 à 13 000 par jour pendant la haute saison.

Le quotidien hongkongais précise que le village de Liangjiahe « a embauché environ 40 guides, pour la plupart des jeunes femmes, pour raconter aux visiteurs des histoires sur la façon dont Xi Jinping n’a jamais perdu sa détermination à rejoindre le Parti communiste chinois, malgré le rejet de ses candidatures à plusieurs reprises parce que son père avait été purgé durant la Révolution culturelle, et comment il est arrivé avec des bagages lourds remplis de livres et a étudié tard dans la nuit sous une faible lumière ».

En février 2015, Xi Jinping est retourné dans l’habitation troglodytique dans laquelle il séjournait durant son exil. Dans sa biographie officielle cette période est mise en avant : «Il est arrivé dans le village comme un adolescent légèrement perdu et en est reparti à vingt-deux ans en homme déterminé à faire quelque chose pour le peuple».

Liangjiahe est devenu un des principaux lieu du «tourisme rouge», comme Shaoshan, le village natal de Mao Zedong.