Ouverture du centre de contrôle des infections de Hong Kong

par | Fév 26, 2021 | 2019-nCoV, Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Un nouveau Centre de contrôle des infections de Hong Kong (Hong Kong Infection Control Center – HKICC) a été ouvert à l’hôpital de North Lantau, à Hong Kong (sud de la Chine), le 25 février 2021.

Carrie Lam, cheffe de l’exécutif de la Région administrative spéciale de Hong Kong, Qiu Hong, directrice adjointe du bureau de liaison du gouvernement central populaire au près de la RASHK, Henry Fan Hung-ling, président de l’Autorité hospitalière de la RASHK, et d’autres personnalités ont assisté à la cérémonie d’inauguration du nouveau centre.

Le HKICC de North Lantau a été financé par la Chine. Inauguré le 25 février, le centre ouvrira dans un premier temps un service avec 48 lits d’isolement dès le 26 février.

Le HKICC est le dernier des trois projets soutenus par la Chine à Hong Kong pour lutter contre le Covid-19.

Les deux autres, un programme de tests de masse et l’installation de traitement d’Asia World-Expo, ont été respectivement achevés en septembre et octobre 2020.

Actuellement, 200 000 places supplémentaires d’hôpital dans le programme de vaccination de masse Covid-19 de Hong Kong sera disponible pour réservation en ligne dès le 1er mars.

Le même jour, les cliniques privées commenceront à recevoir les injections Sinovac produites sur le continent, ont déclaré des responsables après avoir inspecté un centre d’inoculation ce 26 février.

«Toutes les cliniques privées [participantes] recevront les vaccins dans les trois jours … et certains médecins peuvent commencer les vaccinations [pour leurs patients] mardi ou mercredi», a déclaré le ministre de la fonction publique Patrick Nip, ajoutant que les stocks mis à la disposition des médecins privés dépendraient du niveau de la demande du public.

La ministre de la Santé, Sophia Chan Siu-chee, a appelé la population de Hong Kong à s’inscrire pour être vacciné, ajoutant que les autorités n’avaient reçu aucun rapport inhabituel de la part des plus de 500 personnes choisies pour prendre le vaccin Sinovac.

Les soignants et les personnes âgées sont les premiers a avoir voulu être vacciné contre la Covid-19 à Hong Kong, alors que le programme de vaccination de masse a été lancé avec l’aide de plus de 1 000 fonctionnaires mobilisés pour aider à la tâche.

 

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :