Ancien allié de Taipei, Sao Tomé-et-Principe a approuvé l’exemption mutuelle de Visa entre la Chine et l’archipel dans le cadre d’une programme de coopération sectorielle entre les deux pays, suite au rétablissement de leurs relations diplomatiques.

L’Assemblée nationale a approuvé à l’unanimité un accord sur l’exemption mutuelle des visas pour les titulaires de passeports diplomatiques et de services, entre l’archipel et la République populaire de Chine, a annoncé jeudi, le président du Parlement, José Diogo.

Cet annonce vient confirmer la volonté de Sao Tomé-et-Principe de délivrer des visas d’entrée à tous les citoyens chinois souhaitant visiter l’archipel, et exempter tous les détenteurs de passeports diplomatiques et de services, de visas d’entrée.

Pour l’heure, seuls les chinois détenant ce type de passeport peut entrer sans visa, mais le pays africain compte garantir à l’ensemble des citoyens chinois ayant des passeports ordinaire ou commun. Ces derniers pourront recevoir un visa d’entrée à leur l’arrivée sur l’archipel, pour une période de 15 jours.

São Tomé-et-Principe obtient un don de plus de 137 millions de la Chine