Relations Chine-UE : les entrepreneurs européens sont confiants

par | Sep 6, 2021 | Europe, MONDE

Le 16e Salon de la coopération commerciale et technologique Union européenne-Chine devrait «aider davantage la Chine à partager ses opportunités de marché avec les pays européens dans le cadre de ses efforts d’ouverture et aider les deux parties à se compléter et à réaliser une croissance commune», ont déclaré le 2 septembre des chefs d’entreprise, cités par l’agence de presse, Xinhua.

Lire aussi : Ouverture prochaine de la 16e Foire UE-Chine à Chengdu

Le salon, qui se tiendra à Chengdu, la capitale de la province du Sichuan (sud-ouest de la Chine), du 17 au 19 septembre et co-organisé par la Chambre de commerce international de Chine et la Chambre de commerce de l’Union européenne en Chine, est l’une des plus grandes activités commerciales entre l’Union européenne et Chine.

Des entrepreneurs, des responsables gouvernementaux et des experts se réuniront au Centre d’affaires et d’innovation de la coopération Chine-Europe, afin de partager leurs points de vue avec 500 participants sur des sujets commerciaux entre la Chine et l’Union européenne.

Parmi les sujets évoqués, il y aura l’économie numérique, la transition énergétique et le développement urbain vert, l’investissement et les services juridiques, l’indication géographique, la formation professionnelle et d’autres domaines.

Selon les informations publiées par le ministère du Commerce, la Chine est devenu le premier partenaire commercial de l’Union européenne au troisième trimestre de l’année dernière, reflétant la résilience et le potentiel des relations économiques et commerciales bilatérales.

Lire aussi : Les entreprises européennes augmentent leurs investissements en Chine

D’après les données de l’Administration générale des douanes, le commerce extérieur de la Chine avec l’Union européenne a fortement augmenté de 23,4% d’une année sur l’autre pour atteindre 2 960 milliards de yuans (412,4 milliards d’euros) de janvier à juillet 2021, représentant 13,9% du volume total de son commerce extérieur.

De leur côté, les chefs d’entreprise européens et chinois ont souligné que le renforcement des liens entre la Chine et l’UE «a développé un certain nombre de principes», tels que la prise de décisions par le biais de la consultation, l’apport d’avantages à tous les partenaires de coopération, la poursuite d’une croissance commune grâce à l’ouverture et à l’inclusion, et parvenir à une meilleure croissance grâce à l’innovation.

Le groupe allemand Merck a investi  140 millions de yuans (18,2 M€) dans un centre de technologie électronique à Shanghai, celui-ci devrait commencer son exploitation au premier semestre 2022, fournissant des solutions technologiques et des matériaux à l’industrie des semi-conducteurs pour stimuler sa croissance.

«Des ordinateurs personnels, smartphones, téléviseurs aux appareils électroniques portables, la Chine est devenue le plus grand producteur et consommateur au monde d’une large gamme d’électronique grand public», a déclaré Anand Nambiar, responsable des matériaux semi-conducteurs de Merck Electronics, une unité du groupe allemand.

Selon lui, l’«âge d’or pour l’industrie chinoise des semi-conducteurs ne fait que commencer, ce sera sans aucun doute le marché à la croissance la plus rapide au cours de la prochaine décennie», ajoutant que les solutions de semi-conducteurs sont également devenues l’une des activités les plus importantes et à la croissance la plus rapide de la société en Chine, qui intensifiera ses efforts pour investir davantage et renforcer les capacités locales et étendre les capacités locales dans ce domaine en Chine dans les années à venir.

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :