Le Président togolais Faure Gnassingbé a rencontré ce jeudi 6 septembre son homologue chinois, Xi Jinping. La rencontre entre les deux personnalités fait suite au Forum sur la coopération entre l’Afrique et la Chine (FOCAC-2018) qui s’est clôturé dans la capitale chinoise mardi dernier, a noté le communiqué de presse de la Présidence togolaise.

Indiquant que l’amitié de longue date et la coopération fructueuse entre la Chine et le Togo avaient donné un exemple de la coopération Sud-Sud, Xi Jinping a déclaré que les deux parties devraient tirer pleinement parti des avantages de la confiance politique mutuelle et des interactions amicales entre les deux peuples, et continuer à se soutenir l’un l’autre dans les questions ayant trait à leurs intérêts clés et à leurs préoccupations majeures.

Le Togo est invité à participer à la construction de «la Ceinture et la Route», a indiqué le dirigeant chinois, ajoutant que la Chine était disposée à travailler avec le Togo dans les domaines incluant les ports, l’agriculture, l’approvisionnement en électricité et les infrastructures.

Selon Xi Jinping, les deux parties doivent améliorer leur coopération pragmatique en vue de l’intégration des investissements, de la construction et de l’exploitation, renforcer les échanges entre les peuples et approfondir la coopération dans la sécurité maritime dans le golfe de Guinée. Il a enfin réitéré le soutien de son pays au Togo dans son rôle accru dans les affaires africaines.

Faure Gnassingbé a félicité la Chine pour le succès du sommet de Beijing, qui a élevé le partenariat stratégique global de coopération entre la Chine et l’Afrique à un plus haut niveau.

Les pays africains apprécient hautement les « huit initiatives majeures » proposées par le président Xi lors du sommet et déploieront des efforts conjoints avec la Chine pour bâtir une communauté de destin Chine-Afrique encore plus solide, a-t-il indiqué.

Saluant l’amitié avec la Chine et appréciant le soutien chinois de longue date, le président togolais a déclaré que le Togo était disposé à apprendre de l’expérience de développement de la Chine, à tirer parti de ses avantages régionaux et à participer à la construction de « la Ceinture et la Route », afin d’accélérer le développement dans l’agriculture et la numérisation et de réduire la pauvreté.

Il a également exprimé le soutien du Togo à la Chine sur la scène internationale et sa volonté de renforcer la communication et la coordination avec la Chine dans les affaires multilatérales. «Le Togo sera toujours solidaire de la Chine fraternelle», a-t-il déclaré.

Après la rencontre, les deux dirigeants ont assisté à la signature des documents de coopération bilatérale.