mardi, janvier 30

Étiquette : Bengladesh

La revue de presse du 23 décembre 2019
Revue de presse

La revue de presse du 23 décembre 2019

Bonjour, retrouvez l’essentiel de l’actualité du 23 décembre 2019 : un vaste plan sur la ruralité proposé ; le «delta du fleuve Yangtsé», nouvelle zone de développement économique ; ... ÉCONOMIE - Le gouvernement a mit en place un plan visant à intégrer plusieurs villes situées dans l’est du pays, que l’on nomme «delta du fleuve Yangtsé», afin de développer l'économie régionale et d’en faire une base d'impulsion d'une nouvelle dynamique de croissance, centrée sur une fabrication et des services de haute qualité. Ce plan concerne Shanghai et les provinces du Jiangsu, du Zhejiang et de l’Anhui, toutes abritant des leaders de l’Internet comme Alibaba, Pinduoduo et de nombreuses PME. MONDE - "Les visites et échanges de haut niveau entre le Japon et la Chine sont particulièrement im...
Rohingyas  : l’initiative chinoise bien accueillie
Asie/Pacifique, MONDE

Rohingyas : l’initiative chinoise bien accueillie

La Birmanie et la Bangladesh ont "approuvé" la proposition en trois phases de la Chine, destinée à résoudre la crise des réfugiés rohingyas à la frontière entre les deux pays. Le ministre chinois des affaires étrangères Wang Yi, s'est rendu à Dacca puis à Rangoun, où il a rencontré la dirigeante birmane Aung San Suu Kyi. A cette occasion, il a fait "une proposition en trois étapes" pour trouver "une solution de long terme". Près de 900 000 musulmans Rohingyas de Birmanie sont entassés dans des conditions insalubres dans des campements dans le sud du Bangladesh. 620 000 d'entre eux ont fui depuis fin août leurs villages de l'Etat Rakhine, dans le sud-ouest de la Birmanie pour échapper aux violences militaires. Les Nations Unies ont qualifié "d'épuration ethnique" le sort réservé aux R...
La solution chinoise à la situation des Rohingya
Asie/Pacifique, MONDE

La solution chinoise à la situation des Rohingya

Le gouvernement a proposé un programme en trois phases pour résoudre la crise des Rohingya, parmi lesquelles l'instauration d'un cessez-le-feu, auquel ont adhéré la Birmanie et le Bangladesh. Les deux pays ont adhéré à la proposition, d'après le ministère chinois des affaires étrangères. Plus de 600 000 Rohingya, musulmans apatrides vivant dans l'Etat birman d'Arakan, ont fui la Birmanie pour se réfugier au Bangladesh depuis la fin août. En visite à Naypyitaw, dans la capitale birmane, Wang Yi, ministre chinois des affaires étrangères, a expliqué que des concertations pourraient permettre de trouver une sortie de crise acceptable pour les deux pays voisins. La première phase proposée est un cessez-le-feu "pour que la population vive en paix et ne soit plus obligée de fuir". Dans u...