mercredi, juillet 24

Étiquette : communauté internationale

Beijing veut plus de sécurité pour les palestiniens
MONDE, Orient

Beijing veut plus de sécurité pour les palestiniens

Le représentant permanent adjoint de la Chine auprès de l'ONU, Wu Haitao, a appelé à améliorer la situation économique et humanitaire des Palestiniens, afin de promouvoir la paix par le biais du développement. Au cours d'une réunion du Conseil de sécurité sur le Moyen-Orient, Wu Haitao a estimé que "la communauté internationale doit en conséquence renforcer ses contributions, mettre davantage l'accent sur la reconstruction économique et donner la priorité à tous les projets permettant de développer les moyens de subsistance de la population, afin d'améliorer de manière significative les conditions de vie du peuple palestinien". Ce denier a assuré que la Chine soutenait l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), qu...
Tsai Ing-wen appelle la communauté internationale à l’aide
TAIWAN

Tsai Ing-wen appelle la communauté internationale à l’aide

La dirigeante taïwanaise Tsai Ing-wen a demandé le 5 janvier le soutien de la communauté internationale pour défendre Taïwan, alors que Beijing a rappelé à la réunification. «Taïwan est un pays démocratique […] qui accorde une grande importance aux droits de l’homme [et] met fidèlement en pratique toutes les valeurs qui importent à la communauté internationale. Quand un pays comme le nôtre fait face à des défis et des menaces, nous espérons que la communauté internationale puisse prendre au sérieux ces questions et nous venir en aide en s’exprimant en notre faveur» Tsai Ing-wen, lors d'une conférence de presse internationale au Palais présidentiel, à Taipei. «Pékin ayant d’ores et déjà défini le "Consensus de 1992" par la formule "Un pays, deux systèmes", il n’y a plus de place po...
OMS : Taipei reçoit un soutien international
TAIWAN

OMS : Taipei reçoit un soutien international

Faute d’invitation à l’Assemblée mondiale de la santé (AMS) qui se tient à Genève depuis le 21 mai, les représentants taïwanais se sont tout de même rendus sur place pour faire pression sur les dirigeants de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Au cours des deux premiers jours de travaux, les autorités taïwanaises ont eu le soutien de 16 pays alliés et amis, dont le ministre de la Santé de l’Allemagne, Jens Spahn, qui a déclaré que «les défis posés par la santé globale ne s’arrêtent pas aux frontières. L’OMS devrait être un endroit ouvert à tous les acteurs concernés et capables de contribuer à les résoudre». L’Association médicale mondiale (AMM), représentant 114 associations médicales nationales et entités constituantes du monde entier, a lancé un appel pour faire admettre Ta...