dimanche, avril 21

Étiquette : médias hongkongais

Jimmy Lai retourne en prison
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Jimmy Lai retourne en prison

Cette décision met fin à sa période de caution de huit jours dans le cadre de son affaire concernant la violation de la loi sur la sécurité nationale pour Hong Kong. Lire aussi : Le magnat pro-démocratie Jimmy Lai inculpé à Hong Kong Les experts juridiques de la Chine continentale et de Hong Kong ont considéré la dernière décision du tribunal comme une "décision sage" qui montre que la clause de caution pour la loi sur la sécurité nationale de Hong Kong et l'intention initiale de la législation ont été pleinement respectées. Pour la Chine, cette décision montre également que la Loi fondamentale de Hong Kong ne peut pas remplacer la loi sur la sécurité nationale de Hong Kong. Jimmy Lai a été officiellement inculpé en vertu de la loi sur la sécurité nationale de Hong Kong le ...
Des dirigeants de médias affirment le gel de leur compte par HSBC
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Des dirigeants de médias affirment le gel de leur compte par HSBC

Cheung Kim-hung, directeur général de Next Digital Limited à Hong Kong, a déclaré qu'il ne pouvait pas retirer ou virer de l'argent depuis son compte personnel au sein de la banque HSBC. HSBC (Hong Kong & Shanghai Banking Corporation - 香港上海汇丰银行) est un groupe bancaire international britannique présent à Hong Kong, Taïwan et en Chine continentale. Cheung Kim-hung, haut-responsable de médias hongkongais, a affirmé que le groupe bancaire HSBC à Hong Kong avait gelé son compte après son arrestation et celles d'autres membres de médias, en vertu d'une nouvelle loi de sécurité nationale. Le directeur général de Next Digital Limited a écrit un texte publié dans le plus grand quotidien pro-démocratie de Hong Kong appartenant du groupe, Apple Daily, qu'il ne pouvait pas retirer ou vire...
La police de Hong Kong assure l’application de la nouvelle loi
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

La police de Hong Kong assure l’application de la nouvelle loi

La Chine a exprimé son soutien sans faille à l'arrestation par la police de Hong Kong de sept personnes, dont Jimmy Lai, affirmant qu'elles devaient être sévèrement sanctionnées conformément à la loi pour collusion avec les forces extérieures ayant mis en danger la sécurité nationale. Le 1er juillet, des milliers de hongkongais ont défié la Chine en descendant dans les rues au lendemain de l'adoption de la loi sur la sécurité nationale. La police a alors procédé à l'arrestation de plus de 300 personnes, dont 8 au titre de la nouvelle loi, qui punit tout acte sécessionniste. Après l'arrestation de ces militants pro-démocratie et du report des élections législatives prévues en septembre - officiellement pour cause de coronavirus -, le 10 août, le magnat de la presse Jimmy Lai a été...
La police de Hong Kong dit respecter la liberté d’opinion et de presse
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

La police de Hong Kong dit respecter la liberté d’opinion et de presse

De notre stagiaire Rebecca Auque - Les représentants de la police de Hong Kong ont affirmé, dans une interview accordée à l'agence de presse Xinhua, "avoir en haute estime les informations, la liberté d’opinions et la presse". Toutefois, les actions de sûreté du 10 août sont en cours d’instruction afin d’assurer la sûreté du pays. En effet, à cette même date, la police de Hong Kong a mis en place des actions pour faire respecter la loi sur la sécurité nationale dans plusieurs quartiers de Hong Kong. Elle a arrêté 10 personnes suspectées d’avoir commis des actes illégaux. Elles sont accusés d’avoir enfreint la sûreté nationale en s’alliant avec des puissances étrangères, afin de mettre en danger la sécurité nationale et d’avoir conspiré pour renverser l’État. Ces actions ont relié ...