Le premier appareil chinois, appelé LE500, est entrée sur le marché africain, après avoir réussit son premier vol dans une école de formation de pilotes en Afrique du Sud, a annoncé son constructeur Aviation Industry Corporation (AVIC).

L’avion LE500 est un modèle baptisé «Petit Aigle 500» en chinois, et entrera bientôt sur le marché local de l’aviation générale comme standard pour la formation des pilotes et autres missions de l’aviation générale.

Il s’agit du premier modèle chinois destiné à l’aviation générale a entré sur le marché africain. Le LE500 dispose de quatre à cinq places développé par la société AVIC General Aircraft Company (AVIC GENERAL).

Il s’agit du premier avion léger polyvalent développé par la Chine à passer avec succès le test de navigabilité CCAR Part-23, norme certifiée pour les petits avions à voilure fixe délivré par les autorités chinoises de l’aviation civile.

Le LE500 a obtenu son certificat de navigabilité d’Afrique du Sud (TAC), selon AVIC GENERAL. Ce type d’avion est souvent utilisé pour former les pilotes, servir à d’autres activités de l’aviation générale, telles que la photographie aérienne, le tourisme, les visites guidées et les patrouilles aériennes.

AVIC enverra des équipes de maintenance et des services techniques pour soutenir le bon fonctionnement des avions LE500 en Afrique du Sud. La société organisera également des formations et apportera un soutien technique.