Un responsable américain de l’environnement est attendu à Taïwan, la Chine a demandé aux Etats-Unis de cesser immédiatement les échanges officiels avec Taïwan

Le quotidien The New York Times a annoncé qu’Andrew Wheeler, l’administrateur de l’Agence de protection de l’environnement des États-Unis se rendra à Taïwan à la tête d’une délégation au cours du mois de décembre.

La représentante de Taïwan aux Etats-Unis, Hsiao Bi-khim, a confirmé cette visite. La visite d’Andrew Wheeler devrait durer trois jours. Les principaux sujets de discussions porteront sur les coopérations Taïwan/Etats-Unis, en matière de déchets en mer, la qualité de l’air ou la santé des enfants.

Andrew Wheeler sera le 3ème responsable américain haut placé à visiter à Taïwan en trois mois après Alex Azar et Keith Krach et le 2e administrateur de l’Agence de protection de l’environnement après Gina McCarthy qui avait visité Taïwan en 2014, sous l’administration Obama.

A l’annonce de cette visite, la Chine a demandé aux Etats-Unis de cesser immédiatement les échanges officiels avec Taïwan, a déclaré un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

Le porte-parole Zhao Lijian a indiqué que « la Chine s’oppose fermement à toute forme de relations officielles entre les Etats-Unis et Taïwan. Notre position est cohérente et claire. Nous exhortons les Etats-Unis à reconnaître pleinement la nature hautement sensible de la question de Taïwan, à respecter strictement le principe d’une seule Chine et les trois communiqués conjoints sino-américains ».

« Nous demandons aux Etats-Unis de cesser immédiatement les échanges officiels avec Taïwan et de traiter correctement les questions liées à Taïwan », a déclaré le porte-parole. Ce dernier a indiqué que « la Chine prendra des mesures légitimes et nécessaires en fonction de l’évolution de la situation ».